Incubateur privé: la recette d’Emerging Business Factory

Incubateur privé: la recette d’Emerging Business Factory

EBF a, à son actif, 3 hackathons et 84 projets et start-up incubés, avec à la clef 1.200 emplois.

 

Par M. Diao

Plusieurs spécialistes s’accordent à dire que la multiplication des structures d’accompagnement des start-up et des porteurs de projets est un préalable au renforcement de l’écosystème des entreprises innovantes et créatrices de valeur. De ce point de vue, il est de bon augure de constater que les incubateurs privés sont de plus en plus nombreux au Maroc. Ces structures privées ont un important rôle à jouer, surtout si l’on sait que les porteurs de projets et d’idées sont légion dans plusieurs régions du Maroc. Cette donne pousse légitimement à se pencher sur le premier incubateur privé IT et médias de Marrakech, qui a l’avantage d’offrir un espace de coworking et la domiciliation. La création d’un espace de coworking permet aux entrepreneurs en herbe de transcender les contraintes liées au coût prohibitif de l’immobilier de bureau dans les grandes villes du Royaume. La physionomie d’Emerging Business Factory (EBF) est édifiante à plusieurs titres. Pour preuve, depuis 2015, l’incubateur privé constitue la porte d’entrée d’une communauté très large (entrepreneurs, start-up, experts, formateurs, chercheurs, consultants, associations et bien d’autres acteurs). Le club de business angel, dénommé angelhack, ainsi que les différents partenaires, et non des moindres (CNT, CRI, région MarrakechSafi, etc.), font la force de la structure cofondée par Taoufik Aboudia et Pascal Chevalier. EBF, créateur du programme 50 entrepreneurs, a à son actif 3 hackathons, 84 projets et start-up incubés, avec à la clef 1.200 emplois. L’incubateur privé de Marrakech s’est également attelé à apporter des solutions concrètes à son environnement immédiat. A ce titre, il y a lieu de citer le lancement du projet (solidaire) de la data Sidi Ghanem. Celui-ci a consisté en la création d’une cartographie détaillée du quartier industriel de Marrakech visant, entre autres, le recensement de l’intégralité des entreprises de la zone. La collecte de la data de 457 entreprises implantées dans ce quartier industriel au fort potentiel de développement a permis la confection d’une cartographie précise et interactive, accessible en ligne. ◆

 

Paroles de pro : Taoufik Aboudia, cofondateur d’Emerging Business Factory

«Emerging Business Factory (EBF) a été créé avec Pascal Chevalier dans un esprit d’humilité par rapport au marché et dans un contexte d’émergence du Maroc. EBF est le premier incubateur du Sud marocain. Sous le prisme de la superficie, notre structure serait le plus grand incubateur du Maroc. Un concept store a été mis en place pour réunir les différents créateurs de marque. Ceux-ci sont accompagnés sur le volet IT (e-commerce, branding, e-marketing, etc.). Le coworking space a été conçu dans un souci de grande accessibilité, notamment pour les start-up innovantes. Plusieurs start-up intéressantes évoluant dans le domaine des médias sociaux ont été identifiées. La dernière composante de l’incubateur qui est une ferme à ciel ouvert de 600 m2, est de nature à booster l’activité relative aux objets connectés. Un créneau important pour la région de Marrakech».

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 27 Novembre 2022

Accompagnement des porteurs de projets: le programme Forsa fait carton plein

Mardi 22 Novembre 2022

Univers TPME. Incubateur Blue Space: un modèle de PPP édifiant au service des porteurs de projets.

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux