Casablanca-Bus : Alsa démarre ses activité ce 1er novembre

Casablanca-Bus : Alsa démarre ses activité ce 1er novembre

 

Le contrat porte sur une durée de 10 ans, pouvant être prolongée de 5 ans.

 

L'Etablissement de coopération intercommunale (ECI) «Al Baida» et la société Alsa Maroc ont conclu, jeudi, le contrat de gestion déléguée de transport collectif urbain par autobus dans le territoire des 18 communes du Grand Casablanca.

Signé par la présidente d'Al Baida, Imane Sabir, le directeur général d'Alsa Maroc, Alberto Perez, et le directeur général de Casa Transports, Nabil Belabed, ce contrat prend effet le 1er novembre 2019 et porte sur une durée de 10 ans, pouvant être prolongée de 5 ans.

La cérémonie de signature a été marquée par la présence du Wali de la région de Casablanca–Settat, Gouverneur de la préfecture de Casablanca, Said Ahmidouch, de présidents de conseils communaux, d'élus locaux et des gouverneurs des préfectures et provinces concernées.

 

700 nouveaux bus à partir de 2021

Ce nouveau contrat comprend une première phase, dite d'initialisation, qui s'étend du 1er novembre 2019 au 31 décembre 2020, durant laquelle Alsa Al Baida, dénomination donnée à la nouvelle filiale du groupe Alsa Transport, opérera, d'abord, avec quelque 250 bus «dans un état fortement détérioré» repris de M'dina Bus, dont le contrat a expiré au 31 octobre courant. Ensuite, la société compte mettre en circulation, de manière progressive, 400 bus d'occasion.

La phase suivante prendra effet à partir de 2021 et devra connaître le déploiement d'une flotte permanente de 700 bus nouveaux, financés conjointement par l'ECI et Alsa.

Le contrôle de ce nouveau contrat sera confié à la SDL Casablanca Transport SA, dans le cadre d'un mandat de l'ECI relatif au pilotage opérationnel dudit contrat.

Filiale du groupe Alsa Transport qui opère depuis 20 ans au Maroc et qui assure actuellement le service de transport public par autobus à Marrakech, Agadir, Tanger, Khouribga et Rabat-Salé-Temara, la nouvelle société, Alsa Al Baida entamera son service selon un nouveau modèle de gestion déléguée.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 16 Mai 2022

Urgences Économiques. Quel rôle pour les MRE dans le développement économique du Maroc ?

Dimanche 01 Mai 2022

Gestion locale: un projet de loi pour donner plus d’attribution aux associations

Mercredi 06 Avril 2022

Aawatif Hayar: "150 MDH pour plus de 1.000 établissements de protection sociale en 2022"

Lundi 04 Avril 2022

Covid-19: "la situation épidémiologique au Maroc toujours stable et contrôlée"

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux