Visas Schengen : les demandes rejetées atteignent des niveaux préoccupants

Visas Schengen : les demandes rejetées atteignent des niveaux préoccupants

La liste finale dressée par le site «Visa Schengen», spécialisé dans l'actualité et les statistiques sur les visas Schengen, révèle les pays ayant enregistré le plus de rejets de demandes de visa l'année dernière. Parmi eux, le Maroc comptabilise plus de 119.000 demandes de visas de ses citoyens rejetées, soit un taux de refus dépassant les 15%.

En tête de cette liste comprenant cinq pays arabes, on retrouve l'Algérie, qui occupe la première place des pays dont les demandes de visa Schengen ont été rejetées en 2022. En effet, plus de 179.000 demandes ont été rejetées, soit un taux de refus global de 45,8%. La Tunisie occupe le 2è rang, avec plus de 48.000 demandes rejetées, soit un taux de rejet d'environ 29%. Les Émirats Arabes Unis arrivent ensuite, avec plus de 42.000 demandes rejetées soumises par leurs ressortissants. L'Égypte complète la liste, avec plus de 31.000 demandes de visas Schengen rejetées.

Parmi les pays européens hors Union européenne, la Turquie se démarque, affichant un taux de refus de 15,2% pour plus de 120.000 demandes de visa. La Russie suit de près, avec environ 69.000 demandes rejetées, soit un taux de refus moyen de 28,2%.

Concernant les pays asiatiques, l'Inde est en tête des pays ayant subi le plus de rejets de demandes de visa de ses citoyens, avec environ 121.000 demandes et un taux de refus de 18%. La République islamique d'Iran arrive ensuite, avec environ 33.700 demandes rejetées l'année précédente.
Le Nigeria est le seul pays d'Afrique de l'Ouest à figurer dans la liste établie par le site «Visa Schengen». Les autorités européennes au sein de l'espace Schengen ont rejeté plus de 39.000 demandes soumises par des citoyens nigérians, soit un taux de refus avoisinant les 46%.

La même source a constaté une augmentation des taux de refus de visas Schengen par rapport à l'année précédente. Par exemple, le taux de refus pour les Algériens en 2021 était de 32%, il passé à 45,8% en 2022.

Par ailleurs, le site révèle que les dix pays figurant dans la liste ont dépensé environ 64 millions d'euros l'année dernière en frais de visas rejetés, totalisant plus de  804.000 rejets par rapport à 2021. Les dépenses liées aux visas refusés, qui s'élevaient à plus de 273.000, représentaient environ 19 millions d'euros.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 29 Mai 2024

Marrakech : ouverture du GITEX AFRICA 2024

Mardi 28 Mai 2024

MGE 2024 : immersion dans le premier salon de gaming au Maroc

Mardi 28 Mai 2024

Benali détaille l'avancement du projet de gazoduc Maroc-Nigéria

Mardi 28 Mai 2024

Enseignement supérieur: la BAD approuve un financement de 120 millions d'euros au Maroc

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux