Aérien: l’aviation africaine sur la bonne voie pour atteindre les niveaux pré-covid

Aérien: l’aviation africaine sur la bonne voie pour atteindre les niveaux pré-covid

Les voyages aériens en Afrique ont connu une reprise robuste, le trafic en mars ayant atteint 94,8 % des niveaux d'avant la pandémie de 2019, a déclaré l'Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA) dans un nouveau rapport.

Les vols intérieurs représentaient 37% du trafic de mars, avec des vols intra-africains à 31% et des voyages intercontinentaux à 32%, selon le rapport.

Les données montrent également que le nombre total de liaisons intercontinentales exploitées par les compagnies aériennes africaines a dépassé les niveaux pré-Covid depuis octobre 2022. Huit aéroports clés, dont Le Caire, Johannesburg et Nairobi, ont atteint ou dépassé les niveaux pré-pandémiques pour les voyages intra-africains.

Après avoir perdu 3,5 milliards de dollars de revenus en 2022 et 8,6 milliards de dollars en 2021, les compagnies aériennes africaines sont désormais sur la bonne voie pour réduire leur écart de revenus en 2023, a déclaré l'AFRAA.

L'Association du transport aérien international (IATA) a déclaré qu'elle s'attend à ce que le reste de 2023 apporte de bonnes nouvelles à l'industrie aéronautique africaine, bien que de faibles marges bénéficiaires.

Les transporteurs en Afrique devraient réduire leurs pertes à 213 millions de dollars cette année, contre une perte projetée de 638 millions de dollars en 2022. Mais "l'Afrique est particulièrement exposée aux vents contraires macroéconomiques qui ont accru la vulnérabilité de plusieurs économies et rendu la connectivité plus complexe", conclut l’IATA.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 15 Juin 2024

Carburants: très chers prix à la pompe

Vendredi 14 Juin 2024

Forum de Paris sur la paix: «Nous étudions presque toutes les régions en conflit»

Vendredi 14 Juin 2024

Forum de Paris sur la paix: les initiatives marocaines mises en orbite

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux