Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Economie

Tourisme : Le secteur en berne

Tourisme : Le secteur en berne
Dimanche 27 Septembre 2020 - Par admin

L’impact de la crise sanitaire a coûté au secteur 18,3 Mds de DH sur les 7 premiers mois de l’année.

Les professionnels souhaitent préparer la relance pour 2021.

 

Par B. Chaou

 

Au Maroc, comme partout dans le monde, le tourisme est l’un des secteurs qui a le plus pâti de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Impacté par les mesures préventives prises par les autorités marocaines face au virus, le secteur touristique a vu ses recettes baisser de 44% au terme des sept premiers mois de l’année en cours, soit une perte d’un montant de 18,3 milliards de dirhams.

«Nous ne nous attendions pas à une telle perte au début de la crise. Mais, une fois que les mesures restrictives ont été maintenues par l’Etat durant l’été, marquées entre autres par la fermeture des frontières, nous avons compris que la situation allait être grave pour le secteur», nous confie Khalid Benazouz, président la Fédération nationale des agences de voyages du Maroc.

«Maintenant, il faut aller de l’avant et faire en sorte de trouver des solutions pour un démarrage en 2021. Car, pour cette année, ce qui est fait est fait, et nous ne pourrons pas sauver l’année touristique en l’espace de trois mois», ajoute-t-il. Le Maroc connaît en général un grand afflux durant la période de haute saison, notamment l’été.

Cette année, malheureusement, la pandémie a bouleversé la donne. En effet, pour le seul mois de juillet, le recul des recettes s’est situé autour de 90,1%, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), qui précise que les arrivées touristiques et les nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement classés se sont repliées, à fin juin 2020, de 63,5% et 59,1% respectivement.

Tourisme Actualité Économique

Partage RÉSEAUX SOCIAUX