Salon de l’auto d’occasion: focus sur une deuxième édition pleinement réussie

Salon de l’auto d’occasion: focus sur une deuxième édition pleinement réussie

L’événement a connu un franc succès : bonne organisation, produits exposés de qualité, forte affluence des visiteurs, nombre de transactions important...

 

Par C. Jaidani

La deuxième édition du Salon de l'automobile d'occasion, Auto Occasion, organisée par le magazine Autonews, a baissé les rideaux le dimanche 28 mai. Les passionnés d’automobiles ont pu découvrir, dès son ouverture le 23 mai, une offre large, diversifiée et de qualité, répondant ainsi à tous les besoins et à tous les budgets. Tenu à Anfa Park, cet évènement a fédéré tous les acteurs de l’écosystème, à savoir les professionnels opérant dans la vente de voitures d’occasion, les sociétés de financement, les banques participatives, ou encore la société d’assurances AtlantaSanad, sponsor officiel de cette manifestation.

L’événement avait également comme partenaires la compagnie pétrolière Vivo Energy Maroc ainsi que Narsa, qui a animé une conférence de presse sur la sécurité routière et l’organisation du marché du VO. Dans le sillage de la dynamique que connait le marché du VO au Maroc, cette seconde édition, en tant que plateforme unique de rencontre et d’échange entre professionnels et acheteurs, a tenu toutes ses promesses tant au niveau du nombre de visiteurs que des transactions réalisées.

Cela démontre clairement qu’Auto Occasion est un événement de choix pour ceux qui aspirent à changer de voiture à moindre coût, mais également pour les professionnels du secteur, en ce qu’il permet de structurer un marché gangrené par l’informel. «Nous sommes ravis du succès de cette seconde édition du Salon Auto Occasion, qui reste un catalyseur important de ce marché et témoigne de notre modeste volonté de contribuer à son développement», souligne Fatim-Zahra Ouriaghli, directrice de publication d’Autonews.

«La forte affluence de visiteurs et les ventes réalisées témoignent de l'intérêt porté au marché de l'automobile d'occasion. Nous tenons à remercier tous les exposants, les partenaires et les visiteurs, sans lesquels cet évènement n’aurait eu le succès escompté», poursuit-elle. Pour sa part, Adil Bajjou, Directeur général d’Otoclic, a souligné que «la deuxième édition du Salon est une très bonne initiative. Elle a permis de faire connaître les voitures d’occasion au grand public, et cela aide à mettre à niveau le secteur. Beaucoup de clients ne savent pas qu’un VO peut être financé à crédit. Les organismes de financement sont disposés à le faire. Il faut savoir que le deuxième investissement après l’immobilier, c’est le VO. C’est un créneau porteur et important dans le marché marocain. Je porte mon soutien à ce genre d’évènements, dans l’attente de la troisième et la quatrième édition, et je souhaite longue vie au Salon».

De l’avis de plusieurs professionnels présents à Auto Occasion, cet événement est un pas important pour la mise à niveau du secteur du véhicule d'occasion (VO). «Le marché du VO reste dominé par l’informel, avec la présence d’intermédiaires qui ne présentent aucune garantie pour le client et des véhicules proposés qui ne sont pas conformes aux normes du constructeur en matière d’entretien. Mais les clients sont de plus en plus intéressés par le circuit organisé où il existe des enseignes identifiées et ont une bonne renommée», indique Abdellah Kettani, chef de vente chez ALD Automotive.

Cette entreprise spécialisée dans la location longue durée (LLD) opère également dans le marché du VO en proposant plus de 3.000 véhicules à la vente par an. Les voitures ont un kilométrage certifié et sont bien entretenues. L’historique du véhicule est communiqué au client depuis la mise en circulation jusqu’à la vente. Avec le succès de la deuxième édition, les regards sont d’ores et déjà tournés vers la troisième, avec la volonté des organisateurs de consolider Auto Occasion dans son statut de plus grand évènement dédié au marché du VO au Maroc, et ce en le rendant encore plus attractif, plus innovant et davantage adapté aux attentes et besoins des exposants et visiteurs. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 17 Juin 2024

Hajj 2024 : les technologies numériques au service des pèlerins

Dimanche 16 Juin 2024

Algérie : déchéance et perfidie diplomatiques

Dimanche 16 Juin 2024

Hausse des salaires : «L’appareil exécutif doit avoir l’audace de mieux taxer les secteurs riches et monopolisés»

Dimanche 16 Juin 2024

Stress Hydrique: une approche novatrice pour la gestion durable de l’eau en milieu urbain

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux