Retraite et fiscalité: RMA Assurance démystifie le concept

Retraite et fiscalité: RMA Assurance démystifie le concept

La Loi de Finances 2023 n’a pas touché l’attractivité de l’assurance retraite, malgré les craintes initiales des opérateurs.

 

Par A. Hlimi

Adil Dahbi, directeur Bancassurance de RMA Assurance, et Siham Ousaid, expert-comptable spécialiste en conseil et gestion des risques, notamment en assurances, ont présenté les derniers développements de la Loi de Finances 2023 en matière de fiscalité de l’épargne. Pour ces experts, et contrairement aux plaintes formulées en début d’année par la profession, la Loi de Finances n’a pas désavantagé ce produit.

L’assurance-vie étant le produit d’épargne le plus avantageux du marché en matière de fiscalité. 2023 a été marquée par beaucoup de changements concernant la fiscalité de la retraite. Mais, au final, les avantages de l’assurance retraite ont été améliorés. L’âge minimum pour bénéficier de son contrat a été abaissé à 45 ans contre 50 ans auparavant. Et concernant les rachats partiels, on peut en faire 4 contre 2 précédemment. Finalement, l’épargne est beaucoup plus disponible maintenant et beaucoup plus liquide, se félicite Adil Dahbi.

Rachats partiels et liquidité des contrats d’assurance Le contrat d'assurance est un accord financier crucial qui offre une protection contre divers risques. Il peut comporter des options de rachat partiel ou total, offrant aux souscripteurs la possibilité de récupérer une partie ou la totalité des fonds investis. Le rachat partiel permet de retirer une partie des fonds tout en maintenant le contrat actif. Cela peut être utile en cas de besoin financier ponctuel, mais il est essentiel de noter que cela peut affecter les avantages fiscaux et les conditions du contrat.

Le rachat total met fin au contrat, offrant la possibilité de récupérer la totalité de l'épargne accumulée, mais entraîne la perte de toutes les garanties et avantages associés au contrat. Siham Ousaid, insiste sur un fait : «Il est essentiel de comprendre que tout rachat partiel ou total du contrat peut entraîner des conséquences financières et fiscales. Les avantages initiaux du contrat, tels que des exonérations d'impôts sur les gains, peuvent être réduits ou perdus en cas de rachat. Il est donc important de consulter un conseiller financier avant de prendre une décision». Des simulations peuvent notamment être envisagées pour prévenir de mauvaises décisions.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 16 Juin 2024

Peines alternatives : «L'amende journalière doit être pensée de façon à ce qu'elle ne favorise pas les criminels riches»

Samedi 15 Juin 2024

Carburants: très chers prix à la pompe

Vendredi 14 Juin 2024

Forum de Paris sur la paix: «Nous étudions presque toutes les régions en conflit»

Vendredi 14 Juin 2024

Festival Mawazine: culture, diplomatie, économie et impact social

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux