Paiement mobile: la voie vers un horizon dématérialisé

Paiement mobile: la voie vers un horizon dématérialisé

Le Maroc a pris la vague du paiement mobile, adoptant technologie, innovations et expérience utilisateur pour améliorer ses transactions.

 

Par K. A

Au cours des dernières années, le Maroc a connu une transformation remarquable dans le domaine des technologies financières, en particulier en ce qui concerne les solutions de paiement mobile. Ces innovations ne sont pas seulement le résultat de la progression technologique mondiale, mais aussi de la volonté du pays, notamment à travers les régulateurs, de s'adapter aux nouvelles réalités économiques et de répondre aux besoins changeant de la population.

Plusieurs initiatives ont été lancées pour encourager la digitalisation des paiements et réduire la dépendance au cash. Développé par les établissements de paiement, les banques et le CMI, le M-Wallet gagne de plus en plus de terrain au Maroc. Soit «quelque 7 millions de portefeuilles électroniques distribués par les émetteurs», selon le CMI. Entre ces avancées significatives et leur adoption croissante par les consommateurs, le Maroc est entré dans l'ère digitale du paiement en mettant en avant une série d'innovations.

E-commerce et intégration mobile : Dans le monde virtuel du commerce électronique, le Maroc embrasse pleinement la commodité. Le clic rapide sur l'écran d'un smartphone remplace les tracas d'entrer manuellement les détails de la carte, fusionnant ainsi la rapidité et la sécurité pour chaque transaction.

La biométrie : Plus besoin de se rappeler des codes PIN ou des mots de passe. Au Maroc, le futur du paiement sécurisé s'annonce avec l'empreinte digitale ou le simple scan du visage. Une technologie avancée au service de la simplicité.

Transports publics : Les matinées agitées deviennent un peu plus fluides pour les Marocains. Oubliés les moments de fouille à la recherche d'un ticket ou de la juste monnaie. Un simple geste du smartphone et le trajet est réglé. Au-delà des simples avancées technologiques, l'évolution du paiement mobile au Maroc s'inscrit dans une vision plus large, centrée sur le consommateur. Comme le souligne Olivier Cruanes, d'Afreeway, lors de la 8ème édition du Digital Payment Africa Forum : «La personnalisation est la clé de l'avenir du paiement. En ciblant précisément les besoins et les préférences des consommateurs, nous pouvons améliorer considérablement leur expérience. Il est temps de reconsidérer notre dépendance au paiement en espèces et de voir comment nous pouvons faciliter des transactions plus fluides pour tous».

Au cœur de cette transformation numérique, la technologie joue un rôle essentiel. En effet, le paiement mobile sans contact s'appuie principalement sur deux dispositifs : le NFC (Near Field Communication) et le paiement par QR Code. Le premier permet un échange instantané de données entre le smartphone et le terminal de paiement, tandis que le second nécessite le scan d'un QR Code généré par le commerçant. Cette flexibilité technique offre aux consommateurs une variété d'options adaptées à leurs besoins et à leur niveau de confort technologique.

Pour Adil El Kourri, expert en transformation et moyens de paiement,  «la chaîne monétique, dans sa complexité, est essentielle pour modeler l'expérience client. Nous sommes à un tournant où chaque maillon de cette chaîne doit être optimisé pour assurer une interaction sans heurts avec le consommateur». «L'intégration de multiples couches de cryptage et d'authentification garantit que les transactions ne sont pas seulement rapides, mais aussi sécurisées», a-t-il ajouté. Bien que le Maroc ait réalisé d'énormes progrès dans l'adoption du paiement mobile, le pays fait face à des défis continus. Ces avancées, couplées à la détermination de surmonter les obstacles, positionnent le pays comme un acteur majeur dans l'évolution future de la finance digitale dans le continent. 

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 17 Juillet 2024

Projets routiers: une moyenne annuelle d’environ 18 milliards de dirhams d'investissements

Mercredi 17 Juillet 2024

Zone euro : l'inflation en baisse à 2,5% en juin

Mardi 16 Juillet 2024

HCP : seulement 9,8% des ménages prévoient d'épargner en 2024

Mardi 16 Juillet 2024

Programme de soutien aux clusters : appel à projets du MIC pour 2024

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux