Office des changes: le déficit commercial augmente de 56,1% à fin août

Office des changes: le déficit commercial augmente de 56,1% à fin août

Le déficit commercial du Maroc a augmenté de 56,1% à fin août 2022 par rapport à la même période en 2021, pour s'établir à 214,76 milliards de dirhams (MMDH), selon l'Office des changes.
 


Les importations ont atteint plus de 491,57 MMDH au titre des huit premiers mois de l'année 2022, contre 339,56 MMDH à fin août 2021, soit une hausse de 44,8% tandis que les exportations se sont accrus de 37% à 276,80 MMDH à fin août 2022, précise l'Office qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois d'août.

Le taux de couverture, quant à lui, perd 3,2 points (56,3% contre 59,5%), ajoute la même source.

L'augmentation des achats de marchandises fait suite à la hausse des importations de la majorité des groupes de produits, souligne l'office qui note que la facture énergétique a atteint plus de 103,05 MMDH à fin août 2022 contre 45,16 MMDH à fin août 2021.

Cette évolution est tributaire de l’élévation des achats du gas-oils et fuel-oils (+27,967 MMDH) due à la hausse des prix qui ont plus que doublé (10.101 DH/T contre 4.900 DH/T). En parallèle, les quantités importées ont augmenté de 11,5%.

S'agissant des importations des demis produits, celles-ci ont augmenté de 53,1% suite à la forte croissance des achats de l’ammoniac (13,58 MMDH contre 4,04 MMDH).

De leur part, les importations des produits bruts se sont accrus de 69,5%, relève l'Office, précisant que cette augmentation fait suite à la hausse des achats des soufres bruts et non raffinés qui ont plus que doublé (+9,25 MMDH).

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 03 Decembre 2022

Tourisme: «Les chiffres d’avant Covid-19 vont être dépassés dans les prochains mois»

Samedi 03 Decembre 2022

Generation Green: l’agrégation prend un nouvel envol

Samedi 03 Decembre 2022

Crédit bancaire : l'encours à 1.031,9 MMDH à fin octobre 2022

Vendredi 02 Decembre 2022

Ahmed Rahhou: «L’objectif du Conseil de la concurrence n’est pas de sanctionner»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux