Le monde vu du Maroc par l’IRES: veille et prospective

Le monde vu du Maroc par l’IRES: veille et prospective

Un focus sur la nouvelle grille d’analyse prospective développée par l’IRES selon des paradigmes innovants : «human centric, nature centric, exponentialité, planétarisation, gouvernance et contexte»

 

Par Taoufiq Boudchiche, économiste

A l’occasion du lancement de sa plateforme d’intelligence prospective (IRES intelligence platform IIP), le Directeur général de l’IRES, Tawfik Mouline, a exposé, mardi 20 juin à son siège,  les principales innovations destinées à enrichir la boîte à outils du dispositif de l’IRES en matière d’analyse et d’anticipation des mutations mondiales.

Il s’agit en particulier de la mise en ligne de la nouvelle plateforme d’intelligence prospective développée en interne en 2022. Elle inclut notamment les publications de l’IRES dont le nombre, la variété et la qualité démontrent une production intellectuelle à haute valeur intellectuelle et stratégique. Les travaux de l’IRES contribuent à projeter le Maroc sur les sujets abordés à l’horizon 2030, 2040 et 2050. Plus de 300 rapports dont les rapports annuels stratégiques, des publications récurrentes  telles que le tableau de bord stratégique, le rapport sur la réputation du Maroc, une «webographie», les notes de synthèse sont ainsi mises en ligne.  

La nouvelle grille d’analyse a été conçue de telle sorte à appréhender  la complexité des problématiques, mutations et des crises multiples qui s’imbriquent à l’échelle mondiale nécessitant des approches innovantes. Elle permettra de mettre en évidence sur la base de diagnostics stratégiques, des solutions aux grandes problématiques d’aujourd’hui et de demain, selon plusieurs axes.

Le premier est celui de «l’human centric» qui renvoie l’homme à l’ensemble des évolutions et des aspirations qui contribuent à remodeler l’humanité dans son unicité, dans sa sociabilité, ses rapports à la machine, au travail, à son cadre de vie…

Le second axe est celui dit «Nature centric» lequel porte sur la recherche d’un autre rapport au monde vivant avec la prise de conscience qu’il faut désormais prendre soin de la nature et de l’ensemble du vivant. 

«L’exponentialité» est un troisième axe. Il concerne l’ensemble des phénomènes structurels connaissant une accélération exponentielle tels que les technologies de la communication, la digitalisation, la démographie, la compétition économique, la financiarisation, les inégalités sociales.

La «planétarisation» est le quatrième axe qui représente un nouveau stade de progrès, disruptif, au cours duquel coexistent un état de mondialité (post mondialisation) et une nouvelle qualité vivante de la planète en tant que biosphère dont les humains ne sont qu’une des composantes. 

Le cinquième axe est celui de la «gouvernance» qui dessine l’ensemble des processus de gestion de l’action collective et enfin le «contexte» qui regroupe les éléments globaux permettant de comprendre le sens général des transformations en cours (Big Picture) et de décrire les visions d’avenir qui se dessinent (modèles de développement par exemple).

La navigation au sein de la plateforme digitalisée, plateforme d’intelligence prospective, est guidée par un radar qui permet de voir de manière globale les différentes parties et sections des publications et rapports stratégiques ainsi que de zoomer sur les «Wikis» (Article de fonds, Focus, Fiches «Data», Bonne pratiques, Fiches «En marche»…).

Pour aller plus loin www.ires.ma

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 24 Mai 2024

Le Morocco Gaming Expo 2024 ouvre ses portes à Rabat

Vendredi 24 Mai 2024

Chômage en milieu rural : une tendance alarmante

Vendredi 24 Mai 2024

Épargne réglementée : une rémunération en baisse, mais un taux réel enfin positif

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux