Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Economie

Les EEP au cœur du PLF 2021

Les EEP au cœur du PLF 2021
Samedi 17 Octobre 2020 - Par admin
“Cette crise a révélé un ensemble de dysfonctionnements, de déficits, et elle a eu un impact négatif sur l’économie nationale et l’emploi. C’est pourquoi nous avons lancé un plan ambitieux de relance économique et un grand projet de couverture sociale universelle. Nous avons également souligné l’impératif d’appliquer les règles de bonne gouvernance et la nécessité de réformer les établissements du secteur public”.
 
Ce sont les mots prononcés par le Roi Mohammed VI dans son discours à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 5ème année législative de la 10ème législature.
 
Tout en soulignant les fragilités et les insuffisances des établissements et entreprises publics (EEP), le Souverain a appelé à les réformer afin de jouer un rôle déterminant dans la relance de l’économie.
 
“Les établissements et les entreprises publiques doivent montrer une attitude exemplaire et agir comme un levier de développement, et non comme un frein”, a souligné le Roi.
 
Dans ce cadre, lors de la présentation du PLF 2021 en Conseil du gouvernement, Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, a annoncé vouloir renforcer l’exemplarité de l’État et rationaliser ses performances, en lançant une profonde réforme des établissements et entreprises publics, qui vise à créer une homogénéité dans leurs fonctions et accroître leur efficacité économique et sociale. 
 
Il s'agit de liquider certaines entreprises ou établissements publics et leurs succursales, jugés obsolètes, et procéder au regroupement d'institutions et d'entreprises pérennes dans des secteurs similaires au sein de grands pôles. 
 
Benchaâboun a annoncé également la création d’une agence nationale, dont la mission est de gérer les subventions de l'Etat aux différents établissements et entreprises publics (EEP), et d'évaluer leur efficacité. 
Un projet de loi a été préparé à cet effet et sera soumis pour approbation prochainement.
 
Le déploiement des bonnes pratiques de gouvernance favorise le développement d’un tissu économique compétitif, l’attrait de l’investissement national et étranger, facilite l’accès des entreprises aux capitaux et renforce leur pérennité.
 
 
W.AZIZI
Actualités Marocaines Actualité Économique

Partage RÉSEAUX SOCIAUX