L'activité portuaire devrait reprendre son trend haussier en 2023

L'activité portuaire devrait reprendre son trend haussier en 2023

L'activité portuaire devrait reprendre son trend haussier en 2023 pour atteindre 93,6 millions de tonnes (MT), en hausse de 3,3% par rapport aux prévisions de réalisation de 2022, selon l’Agence nationale des ports (ANP) à l'occasion de la réunion, lundi à Rabat, de son Conseil d'administration pour l’examen et l’adoption des projets de budgets au titre de 2023.
 

Un communiqué du ministère de l’Équipement et de l’Eau indique que lors de cette réunion, le Conseil d'administration a pris note avec satisfaction du programme d'investissement de l’ANP pour la période 2023-2025 qui porte sur une enveloppe globale de 2,6 milliards de dirhams, dont 833,7 millions de dirhams au titre de l’année prochaine.

Présentant les grandes lignes du rapport soumis au Conseil, la directrice générale de l'ANP, Nadia Laraki, a souligné les principales orientations stratégiques ayant présidé à l’élaboration du projet d’entité de l’Agence, à savoir l'optimisation des investissements, le renforcement de l’excellence opérationnelle et le recentrage autour des attentes des opérateurs économiques, la transformation verte et numérique des ports et l'intégration des ports dans leur hinterland.

Sur le plan des investissements, Laraki a indiqué que le programme de l’Agence porte sur des composantes de finalisation de projets déjà lancés notamment l’aménagement du nouveau terminal polyvalent du port d’Agadir, ainsi que sur la réalisation des projets déjà programmés, à savoir l’aménagement d’un parking pour poids lourds dans la région de Zenata et l’aménagement d’un ouvrage d’accès à la zone industrialo-logistique de Zenata.

Ce programme est également axé sur les opérations de maintenance des infrastructures portuaires, dont les principaux projets programmés à cet égard : le confortement des quais au port de Larache, la rénovation et mise en place des appontements flottants au port de Sidi Ifni, le confortement du quai guano au port de pêche de Safi Ville et la mise à niveau du réseau d’assainissement du port de Tan Tan.

Dans le domaine de la régulation, l’Agence poursuivra durant l’année 2023 les différents chantiers concernant la mise en concession des infrastructures portuaires, notamment le Nouveau Chantier Naval du port de Casablanca et les terminaux liés à l’activité des phosphates au Nouveau Port de Safi.

Au sujet des prévisions budgétaires, la directrice générale de l’ANP a précisé que le chiffre d’affaires de l’Agence au titre de l’année 2023 devrait s’établir au-delà de 2,2 milliards de dirhams, soit une amélioration de 4,6% par rapport aux prévisions de réalisation de l’année 2022.

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 17 Juin 2024

Hajj 2024 : les technologies numériques au service des pèlerins

Dimanche 16 Juin 2024

Hausse des salaires : «L’appareil exécutif doit avoir l’audace de mieux taxer les secteurs riches et monopolisés»

Dimanche 16 Juin 2024

Stress Hydrique: une approche novatrice pour la gestion durable de l’eau en milieu urbain

Dimanche 16 Juin 2024

Peines alternatives : «L'amende journalière doit être pensée de façon à ce qu'elle ne favorise pas les criminels riches»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux