JLL : «Les OPCI devraient stimuler la demande dans le secteur immobilier»

Le rapport de JLL sur le marché immobilier - Actualité Économique

 

La performance du marché de l’immobilier professionnel à Casablanca est restée relativement stable au cours du premier semestre 2019. Les nouveaux projets ainsi que les projets futurs continuent d’avoir un impact positif sur le sentiment des investisseurs sur tous les secteurs, résume le rapport de JLL sur le marché immobilier professionnel au titre du premier semestre 2019.

«Parmi les mesures prises par le gouvernement pour continuer d’attirer les investisseurs dans le pays, le lancement officiel de la loi sur les OPCI, qui devraient créer des portefeuilles importants au Maroc dans les années à venir, ce qui stimulera la demande dans l’ensemble du secteur immobilier», a souligné Craig Plumb, Responsable Etudes et Recherches chez JLL MENA.

Le rapport indique par ailleurs le marché de l’immobilier de bureaux est resté stable au cours du premier semestre. Alors que de nouveaux bâtiments de bureaux devraient arriver sur le marché d'ici la fin de 2020, le secteur assistera probablement à une correction naturelle des loyers. Les propriétaires offriront ainsi des conditions locatives plus flexibles et des périodes de franchise plus généreuses aux locataires.

Le secteur du retail connaît une expansion constante avec le développement de nouveaux centres commerciaux et des retail parks dans la périphérie de la ville. Les exploitants de centres commerciaux cherchent constamment à améliorer la qualité des services fournis aux locataires et à introduire des concepts novateurs susceptibles d'enrichir l'expérience des clients et des retailers.

Le secteur hôtelier a enregistré une performance modérée au cours du premier semestre 2019. Le nombre total de nuitées a légèrement diminué de 1%. L’attention du gouvernement pour l’amélioration des sites touristiques et de l’infrastructure de la ville, ainsi que l’entrée de nouveaux acteurs internationaux sur le marché, devraient avoir un impact positif sur le secteur à long terme.

Les loyers moyens dans le secteur industriel de Casablanca sont restés stables, puisqu’il continue d’attirer les utilisateurs et les investisseurs grâce à ses infrastructures bien établies. Le premier semestre de 2019 a été marqué par la signature de nouveaux accords d'investissement avec des acteurs majeurs des filières de l'automobile et de l'aéronautique, ce qui devrait faire progresser le secteur.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 24 Juin 2022

Digitalisation des services: Wafa Immobilier et le CNONM renforcent leur collaboration

Vendredi 24 Juin 2022

BTP coté: à défaut de marges, renforcer les parts de marché

Lundi 13 Juin 2022

Urgences Économiques. Marché immobilier : une crise inévitable ?

Mercredi 08 Juin 2022

L'acte II du Salon Immogallery fait la part belle à la création artistique et au gaming

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux