Fondation Mohammed V pour la Solidarité: le Roi donne ses instructions pour la mise en service de 9 nouveaux centres

Fondation Mohammed V pour la Solidarité: le Roi donne ses instructions pour la mise en service de 9 nouveaux centres

Le Roi Mohammed VI, Président de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, a donné ses hautes instructions pour que les centres réalisés par la Fondation et achevés démarrent leurs activités d’accueil et de prise en charge socio-médicale en faveur des populations issues des milieux défavorisés.
 

Cette directive intervient quelques mois après l’ouverture en février, sur hautes instructions Royales, d’une première vague de 11 nouveaux centres à travers le territoire national, a indiqué jeudi la Fondation Mohammed V pour la Solidarité dans un communiqué.

Cette seconde vague de mise en service concerne 9 nouveaux centres, répartis dans 9 villes du Royaume, à savoir : Tanger, Oujda, Fès, Jerrada, Salé, Rabat, Témara, Casablanca et Mediouna, précise le communiqué.

Ils ont été initiés par la Fondation dans le cadre de ses programmes liés notamment au renforcement de l’offre publique d’infrastructures sanitaires, à l’intégration socio-éducative des populations vulnérables et à l’insertion économique des jeunes démunis par la voie du soutien à la création de très petites activités économiques.

Il s’agit principalement de projets qui relèvent de trois programmes importants de la Fondation dans le domaine de la santé et de la prise en charge socio-médicale : le programme d’envergure des Centres Médicaux de Proximité – Fondation Mohammed V pour la Solidarité (CMP) lancé en 2016, le programme des structures médicales spécialisées lancé en 2016 et le programme national de lutte contre les conduites addictives lancé en 2012.

Plus précisément, un nouveau CMP ouvrira ses portes à Témara (68 millions de dirhams -MDH), portant à 5 le nombre d’unités opérationnelles sur les 12 prévues, a fait savoir la même source.

Quant au programme des structures médicales spécialisées, il sera renforcé par un nouveau centre d’hémodialyse (15,5 MDH) à Fès ainsi qu’un centre de réhabilitation psycho-sociale relevant du Centre Hospitalier Universitaire d’Ibn Rochd à Casablanca (10,5 MDH).

En ce qui concerne le programme national de lutte contre les conduites addictives, celui-ci sera renforcé par 2 nouvelles unités qui démarreront leur activité à Kariat Oulad Moussa à Salé (6 MDH), et à Moghogha-Tanger (6,8 MDH), portant à 14 le nombre de centres d’addictologie réalisés par la Fondation sur le territoire national.

Concernant les autres projets, ils relèvent d’une part des interventions de la Fondation en matière de lutte contre la précarité et d’autre part, au soutien à l’insertion économique des jeunes issus des milieux défavorisés à travers la promotion de l’entrepreneuriat.

Il s’agit respectivement du centre social pour l’accueil des personnes âgées (13 MDH) de Lahraouyine à Mediouna, du centre d’animation artistique et culturelle (33 MDH) de Salé à Tabriquet et du centre de qualification de la femme à Jerrada (5,2 MDH), ainsi que du centre des très petites entreprises solidaires (24 MDH) d’Oujda qui vient renforcer la plateforme nationale de ces centres, déployée au niveau des villes de Casablanca et Fès.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 09 Decembre 2022

Aéronautique: Airbus renouvelle son intérêt pour développer ses activités au Maroc

Vendredi 09 Decembre 2022

AMO: adoption d'un projet de loi pour les personnes inactives

Jeudi 08 Decembre 2022

La Chambre des Représentants adopte le PLF 2023 en deuxième lecture

Jeudi 08 Decembre 2022

Gouvernement: adoption d'un projet de décret sur les taxes parafiscales au profit de NARSA

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux