Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Economie

Exportations : Le secteur de l’automobile perd sa place de leader

Exportations : Le secteur de l’automobile perd sa place de leader
Dimanche 27 Septembre 2020 - Par admin

Les exportations ont baissé de 17% à fin juillet.

L’agriculture et l’agroalimentaire se hissent au premier rang des secteurs exportateurs.

 

Par B. Chaou

 

Les implications négatives de la sécheresse et la persistance des incertitudes liées à l’évolution de la crise sanitaire ont fortement impacté l'économie nationale. Ce qui a bien sûr eu un impact sur les échanges extérieurs, où l’automobile se hisse au premier rang des secteurs fortement impactés par la crise sanitaire, avec un chiffre d’affaires à l’export qui s'est retracté de 28,7% à 32,8 Mds de DH.

Cette évolution résulte, essentiellement, du recul des ventes des segments de la construction automobile (-35,3%), du câblage (-35%) et de l’intérieur véhicules et sièges (-23,3%), selon les données de la Direction des études et des prévisions financières. La part de ce secteur dans le total des exportations des biens a baissé à 23,4% contre 27,2% un an auparavant. Cependant, il importe de signaler que ce secteur a marqué une reprise durant le mois de juillet, avec une augmentation de ses exportations de 18,2% en glissement annuel.

Dans le même sens, les ventes à l’étranger du secteur du textile et cuir ont fondu de 29,5% à 15,9 Mds de DH, affectées par le recul des ventes de vêtements confectionnés (-34,7%), de celles des articles de bonneterie (-32,3%) et des chaussures (-20,8%). Concernant les exportations du secteur de l’agriculture et de l'agroalimentaire, on note une baisse de 4,7% au terme des sept premiers mois de 2020, pour s’établir à 36,5 Mds de DH. En revanche, la part de ce secteur dans le total des exportations a gagné 3,4 points, passant de 22,7% à 26,1% à fin juillet, dépassant ainsi le secteur automobile.

En outre, le secteur de l’aéronautique a vu ses expéditions fléchir de 21,2% à 7,6 Mds de DH, sur fond de recul des exportations relatives aux câblages électriques (-37,2%) et à l’assemblage (-8,7%). In fine, la situation des échanges extérieurs s’est caractérisée à fin juillet 2020 par un allègement du déficit commercial de 18,2% pour se situer à 100,1 Mds de DH.

Ce qui traduit une baisse des exportations (-17% à 140 Mds de DH) et des importations (-17,5% à 240,1 Mds de DH), avec un taux de couverture qui s’est amélioré de 0,4% pour ressortir à 58,3%.

Actualités Marocaines Actualité Économique

Partage RÉSEAUX SOCIAUX