Culture du figuier: la superficie dédiée à la filière devrait atteindre 80.000 ha à l’horizon 2030

Culture du figuier: la superficie dédiée à la filière devrait atteindre 80.000 ha à l’horizon 2030

L’activité jouit d’une présence historique dans le Royaume, sur laquelle il faut capitaliser.

Le Maroc est le 4ème producteur mondial et possède des atouts pour améliorer son classement.

 

Par C. Jaidani

Les premières récoltes de figues ont démarré il y a quelques semaines. Les consommateurs apprécient ce fruit pour ses qualités savoureuses et alimentaires. Cette culture typiquement méditerranéenne existe depuis la nuit des temps au Maroc.

Plusieurs sites historiques et des recherches archéologiques en témoignent, à l’image des vestiges de Volubilis, tout près de Meknès, ou Lixus aux environs de Larache. Comme l’olivier, cet arbre est parfaitement adapté au climat semi-aride du Royaume. Il est résistant à la sécheresse et aux maladies et peut être planté dans des terrains accidentés ou dans les zones montagneuses. En termes de production, le pays est classé à la quatrième position à l’échelle mondiale, grâce notamment à l’intérêt accordé à cette filière par le Plan Maroc Vert.

Cette culture joue également un rôle socioéconomique important dans plusieurs régions du pays. L’activité, qui s’étale au Maroc sur une superficie de 62.000 ha, assure une production annuelle moyenne de 120.000 tonnes. Elle est concentrée essentiellement dans les régions à climat tempéré, comme les zones montagneuses du Rif et du Moyen-Atlas, mais aussi dans les plaines de la Chaouia, Doukkala et Haouz. La région des Jbala représente, à elle seule, pas moins de 45% de cette superficie.

Les provinces concernées sont notamment Taza, Al Hoceima, Chefchaouen, Ouazzane et Taounate, qui va abriter en octobre prochain un festival dédié à cette filière. L’objectif de cet événement est de mettre en relief les atouts du secteur et permettre aux exploitants d’exposer leurs produits. Des ateliers et des conférences sont prévus pour débattre de différentes thématiques. Dans le cadre du développement de l’arboriculture, conformément aux orientations du Plan Maroc Vert, le ministère de l’Agriculture a mis en œuvre tout un programme pour la promotion de la filière des figues, consistant en l’extension des superficies et l’amélioration de la productivité et la qualité des produits.

Capitalisant sur ces réalisations, la stratégie Generation Green veut moderniser les exploitations qui utilisent encore un mode de production traditionnel. Il est question de déployer de nouvelles variétés à fort rendement, résistantes aux maladies et aux aléas climatiques, encourager la mécanisation et utiliser les intrants de dernière génération. Les projections prévoient d’augmenter la superficie cultivée de près de 20.000 ha supplémentaires pour la porter à plus de 80.000 ha à l’horizon de 2030. 

 

Sélection de variétés performantes
Les recherches engagées par l'Institut national de la recherche agronomique (INRA) ont mis en relief l’originalité du patrimoine génétique national des figues, renfermant une grande diversité génétique avec des spécificités géographiques distinctes. Les travaux entrepris sur l’importante collection installée au Domaine expérimental d’Aïn Taoujdate, dotée d’un riche patrimoine en génotypes de figuier, dont des variétés étrangères, ont permis de sélectionner un nombre de variétés performantes en termes de productivité, qualité du fruit et aptitude au séchage. Ces nouvelles variétés permettent de saisir de réelles opportunités à l’export, sous réserve de surmonter certaines contraintes de taille. Parmi elles, figure notamment la production d’une quantité suffisante et à une période antérieure à celle des autres pays concurrents. Il est question aussi de répondre aux conditions requises en matière de normes et de traçabilité pour décrocher des contrats. Pour y remédier, il faut encourager le regroupement, sous forme d’associations ou de coopératives, en vue de hisser le niveau et impliquer davantage le système d’agrégation pour pallier les faiblesses de la filière.

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 03 Decembre 2022

Tourisme: «Les chiffres d’avant Covid-19 vont être dépassés dans les prochains mois»

Samedi 03 Decembre 2022

Generation Green: l’agrégation prend un nouvel envol

Samedi 03 Decembre 2022

Crédit bancaire : l'encours à 1.031,9 MMDH à fin octobre 2022

Vendredi 02 Decembre 2022

Ahmed Rahhou: «L’objectif du Conseil de la concurrence n’est pas de sanctionner»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux