Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Economie

Approvisionnement en masques : La course contre la montre

Approvisionnement en masques :  La course contre la montre
Dimanche 29 Mars 2020 - Par Finances News

La disponibilité en quantité suffisante des masques de protection et du matériel sanitaire et d’hygiène de manière générale, est une question qui préoccupe au plus haut point dans le Royaume, que ce soient les autorités, le personnel médical et plus globalement l’opinion publique.

Le ministre de la Santé avait récemment indiqué que le Maroc dispose d'un stock de plus de 12 millions de masques.

Un stock jugé insuffisant, ce qui a amené la tutelle à requérir la fabrication d'autres quantités.

C’est dans cette optique qu’a été lancée cet après-midi à Rabat, à l’initiative du ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie verte et numérique, en partenariat avec Maroc-PME, un programme intitulé «Soutien à l’investissement technologique COVID-19».

Ce programme permet à toute TPME qui investit dans la fabrication de produits et équipements nécessaires à la lutte contre la pandémie du coronavirus, de bénéficier d’un soutien financier de l’Etat. Parmi les équipements ciblés, il y a les masques évidemment, mais aussi les gels, les bavettes, l’alcool, les matériaux respiratoires, ou encore les combinaisons médicales.

Ainsi, à travers l'agence Maroc PME, les TPME peuvent désormais souscrire à un appel à projets «Imtiaz – Technologies» visant à contribuer à hauteur de 30% du montant global de l’investissement, plafonné à 10 MDH pour les PME et à 1,5 MDH pour les TPE.

Les entreprises souhaitant contribuer à cette lutte nationale peuvent déposer leurs candidatures à l’adresse suivante : candidature.marocpme.ma/covid19.

Par cette initiative, le gouvernement espère certainement inciter un grand nombre d’entreprises à diriger momentanément leur activité vers la production de matériels de protection, et de masques en particulier.

Mais ce processus de transformation de la chaîne de production peut prendre du temps.

On le constate avec l’entreprise textile Soft Group, qui avait annoncé, lundi 23 mars, se lancer dans la production de 10 millions de masques qui seront mis gracieusement à la disposition des institutions publiques au Maroc, afin d’alimenter le stock du Royaume.

Mais il faut croire que malgré toute la bonne volonté du monde, ce basculement express des lignes de production ne se fait pas en un clin d’œil.

Selon nos informations, 6 jours après l’annonce de Soft Group, les masques sont toujours en cours de production.

Il faudra encore s’armer de patience pour que les masques «Made in morocco» déferlent dans les hôpitaux, cliniques, etc. Or le temps presse…

En attendant, les autorités sanitaires du Royaume se démènent pour s’approvisionner en masques à partir de pays étrangers, notamment de Chine et de Corée du Sud. Plusieurs avions affrétés par la RAM ont déjà fait des aller-retours. Et la cadence va s’accélérer dans les prochains jours.

maroc Coronavirus

Partage RÉSEAUX SOCIAUX