AMO: en attendant la revalorisation de la TNR

AMO: en attendant la revalorisation de la TNR

4 millions de familles vulnérables ont été intégrées automatiquement dans le système de l’AMO.

La revalorisation de la tarification nationale de référence devrait enfin avoir lieu cette année.

 

Par Y. Seddik

Le premier chantier de la généralisation de la protection sociale relatif à l’assurance maladie obligataire (AMO) a été bouclé avec succès. En élargissant le champ d’application de cette assurance aux groupes des plus démunis bénéficiant du Régime d'assistance médicale (Ramed) et aux groupes de professionnels, de travailleurs indépendants et de personnes non-salariées exerçant une activité privée, la CNSS assure désormais quelque 23,2 millions de personnes.

«Le gouvernement a réussi, de manière inédite, à poser les bases d'une solidarité institutionnelle obligatoire qui contribuera à assurer la protection de tous et à préserver leurs droits, ainsi qu'à faciliter l'accès de tous aux services de santé dans des conditions décentes, de manière à garantir l'égalité entre tous les Marocains, quelle que soit leur situation financière et professionnelle», s’était réjoui le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, lors d’une séance mensuelle consacrée à la politique générale en début d’année. En effet,  en l’espace d’une année, l’effectif global des assurés par la CNSS est passé de 7,8 millions de personnes à plus de 23,2 millions. Ce chiffre a été atteint après l’affiliation de 3,6 millions de travailleurs non-salariés et leurs ayant-droits et de 9,4 millions de bénéficiaires de l’AMOTadamon. Afin de piloter ce projet structurant, un comité ministériel et un comité technique ont été mis en place en vue d’assurer le suivi et la bonne exécution de ses différentes composantes.

Le comité technique a tenu 30 réunions thématiques afin de faire le suivi de la mise en œuvre de toutes les questions d'ordre technique et pratique pour la généralisation de ce chantier dans de bonnes conditions. Concernant les anciens bénéficiaires du Ramed, 4 millions de familles vulnérables ont été intégrées automatiquement dans le système d'assurance maladie obligatoire de base, à compter du 1er décembre dernier. La CNSS s'est mobilisée pour procéder aux révisions nécessaires de ses différentes structures administratives et moderniser le schéma de ses interventions. En effet, il a été procédé au renforcement des ressources humaines à travers 1.400 recrutements au cours de la dernière année, en plus de la mise en place d’un nouveau plan de formation pour les cadres administratifs.

La Caisse a également renforcé son infrastructure d’accueil des assurés. En effet, un nouveau centre de traitement des dossiers des travailleurs non-salariés, 47 nouvelles agences de proximité et 45 agences mobiles ont été mis en place pour fluidifier le traitement des dossiers. A cela s’ajoutent 8.000 centres de communication et 2.000 points de contact qui ont été nouvellement créés. Aussi, les autorités compétentes ont ouvert 4.000 agences de proximité dédiées au paiement des droits d’adhésion. Toujours est-il que la nouvelle tarification nationale de référence (TNR) se fait toujours attendre. Repoussée depuis plusieurs années, la revalorisation de la TNR devrait enfin aboutir cette année.

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a déclaré au Parlement, début janvier, que cette nouvelle tarification nationale de référence allait entrer en vigueur dans les semaines qui viennent. Au-delà des cliniques et des professionnels de santé du privé, elle est surtout bénéfique pour les patients qui, aujourd’hui, doivent compenser le reste à charge par leurs propres moyens sur la base d’une tarification de référence qui est devenue caduque. Elle permettrait ainsi de combattre le phénomène du noir. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 22 Mai 2024

Visa Schengen : nouvelle hausse des frais à partir de juin

Mercredi 22 Mai 2024

HPS ouvre un nouveau bureau en Inde

Mardi 21 Mai 2024

Inclusion financière: le ministère de l’industrie et du commerce signe un accord avec Visa et Al Barid Bank

Mardi 21 Mai 2024

Code des douanes et impôts indirects à l'agenda du prochain Conseil de gouvernement

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux