Agro-industrie : le contrat-programme enfin signé avec la tutelle

contrat programme agro industrie Maroc 2017

 

12 milliards de DH seront mobilisés pour le développement des industries agroalimentaires au Maroc.

 

Nous vous en parlions récemment. Après plus de trois ans d’attente, les professionnels secteur agro-industriel ont enfin signé le contrat-programme portant sur le développement de l’agro-industrie ce lundi à Meknès, en marge de la 9e édition des Assises nationales de l’Agriculture.

Doté d’une enveloppe globale de 12 milliards de dirhams (MMDH), dont 4 MMDH de fonds publics, le premier contrat-programme relatif au développement des industries agroalimentaires au Maroc, vise à développer le secteur de l’Agro-Industrie au Maroc en accélérant l’intégration entre l’amont productif et l’aval de la transformation.

Ledit contrat-programme, qui s’inscrit en droite ligne du Plan Maroc Vert (PMV), a pour ambition de créer des synergies entre les différents acteurs du secteur agricole marocain et de générer ainsi des chaînes de valeur compétitives, capables de répondre aux attentes des marchés nationaux et internationaux.

Cette démarche d’intégration bâtie autour de filières d’agro-business de haut niveau, créera à terme près de 40.000 emplois industriels additionnels et 13 MMDH de Valeur Ajoutée additionnelle.

En suscitant ainsi un écosystème agricole et agro-industriel compétitif, l’Etat accompagne l’agriculture nationale dans son développement et l’aide à franchir un nouveau pallier dans son développement.

Ce contrat-programme a été paraphé par le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, le ministre de l’ économie et des finances, le ministre de l'industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, le président de la fédération nationale de l'agroalimentaire (FENAGRI), le président de la confédération marocaine de l'agriculture et du développement rural (COMMADER), le président de la fédération interprofessionnelle marocaine des agrumes (Maroc Citrus), le président de la fédération interprofessionnelle des fruits et légumes (FIFEL), le président de la fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA), le président de la fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR), le président de la fédération interprofessionnelle marocaine du lait (FIMALAIT), le président de la fédération interprofessionnelle de l’olive (Interprolive), le président de la fédération nationale de la minoterie (FNM), le président de la fédération des industries de la conserve des produits agricoles du Maroc (FICOPAM), le président de l’association marocaine des industries des pâtes alimentaires et couscous (AMIPAC), le président de l’association de la biscuiterie confiserie et chocolaterie (AB2C) et le président de la fédération d’arboriculture fruitière au Maroc (FEDAM).

Le secteur de l’agroalimentaire au Maroc est animé par 2.600 entreprises organisées sous l’égide de la Fédération nationale de l’agroalimentaire (Fenagri), générant environ 150.000 emplois et contribuant à hauteur de 4% au PIB national.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 20 Juillet 2024

Campagne 2024/2025 : une saison agricole compliquée en perspective

Mardi 02 Juillet 2024

Exportations record de céréales russes vers le Maroc en 2024

Samedi 08 Juin 2024

Céréaliculture: des variétés plus résistantes face à la sécheresse

Dimanche 19 Mai 2024

Deepleaf: une innovation au service des agriculteurs

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux