Culture & Société

Tous les articles

Tanger: l’ancien marché de gros dédié à la culture

Tanger: l’ancien marché de gros dédié à la culture

Une enveloppe budgétaire de 63 millions de dirhams a été attribuée au financement du projet de réhabilitation de l’ancien marché de gros des fruits et légumes de la ville de Détroit, en vue de le reconvertir en un espace régional d’expositions et d’arts. Perspective enchanteresse.

Crédit photo : Groupement d’architectes Hicham Khattabi et Adil Abadi

 

Tanger jure avec notre paysage artistique et culturel. Autant celui-ci peut être morne, aride, désolant, autant elle est resplendissante, féconde, réjouissante. Ses attraits ne résident pas seulement dans l’énergie épurée et harmonieuse qui y règne, mais aussi et surtout dans les valeurs auxquelles elle s’attache, dans la qualité de l’art et la culture qu’elle dispense et les horizons que ce dernier ouvre.

A cet égard, la convention de partenariat pour la mise en œuvre de la reconversion de l'ancien marché de gros des fruits et légumes de la ville en espace d’exposition et d'arts, signée avec le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (30 MDH), la Commune de Tanger (30 MDH) et l’Agence pour la promotion et le développement du nord (3 MDH) sous la supervision de la Wilaya de la région, mérite d’être mise en exergue. En gros, elle porte sur un don de 63 MDH.

Ce projet de reconversion et de réhabilitation, qui s’étend sur une superficie de plus de 2 hectares, abritera, ainsi que le précise le communiqué : «un espace dédié aux ateliers d’arts vivants, une plateforme d’orientation, un cirque, un espace d’expositions, une salle de conférences et plusieurs dépendances administratives et de services». 

Ce lieu d’exposition et d'arts se donne pour vocation de vivifier la dynamique socio-culturelle locale, favoriser le développement social, architectural et culturel de la ville, améliorer la qualité des infrastructures d’accueil des grands événements, donner un nouvel élan au développement artistique et culturel, ainsi que mettre en place un espace d’exposition et de promotion des produits de terroir des préfectures et provinces de la région.

Pour clore, rappelons qu’afin d’assurer la bonne gouvernance de l'exécution du projet et son suivi, sachant que le délai de réalisation de ce chantier est estimé à 3 ans (à compter de la date d’approbation de la convention), une commission présidée par le Wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et constituée des parties au projet sera créée.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 03 Octobre 2022

«Littératures itinérantes» : festival aux semelles de vent

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux