Culture & Société

Tous les articles

Mahi Binebine, lauréat du Prix Méditerranée 2020

Mahi Binebine, lauréat du Prix Méditerranée 2020

Le prix Méditerranée avait dévoilé, jeudi 23 avril, jour de la Sant Jordi - Journée mondiale du livre et du droit d'auteur depuis 1995 - les 18 finalistes de la 35e édition, répartis dans 5 catégories (Prix Méditerranée ; Prix Méditerranée étranger ; Prix Méditerranée 1er roman ; Prix Méditerranée essai ; Prix Méditerranée poésie ; Prix Méditerranée polar).


Belle nouvelle. L’écrivain et artiste-peintre marocain, Mahi Binebine, est le lauréat du Prix Méditerranée 2020 pour son dernier roman «Rue du pardon» paru aux éditions Stock et en coédition aux éditions Le Fennec. Binebine succède ainsi Jérôme Ferrari, primé l’an dernier pour son roman, «A son image», (Actes Sud).


Le prix lui sera remis «le samedi 3 octobre à Perpignan à l’hôtel Pams pour la 35e cérémonie de remise des prix Méditerranée», ont annoncé les organisateurs.


Cette année, Mahi Binebine était en lice aux côtés de Sylvain Coher avec son roman «Vaincre à Rome», paru aux éditions Actes Sud et Yasmine Khlat avec son roman «Egypte 51» paru aux éditions Elyzad. Le prix Méditerranée étranger est revenu à l’écrivain italien Giosuè Calaciura pour son roman «Bongo Vecchio».


Fondé en 1982 par le Centre méditerranéen de littérature et parrainé par la ville de Perpignan, le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales, la Ville du Barcarès, la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon et la région Occitanie, le prix méditerranée est un prix littéraire qui récompense chaque année : romans, essaies, mémoires ou nouveaux écrits en prose et en français traitant un sujet en lien avec la grande bleue.

 

Autour du livre  >  Un jour, une œuvre : «Rue du pardon», ode au sensuel et au poétique

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 25 Fevrier 2024

Fathiya Tahiri : le songe d’une nuit d’hiver

Dimanche 18 Fevrier 2024

Parution : «Choses vues derrière un écran de fumée»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux