Culture & Société

Tous les articles

Lieux : Nomad, la galerie urbaine à visiter (ou à lui emboîter le pas)

Lieux : Nomad, la galerie urbaine à visiter (ou à lui emboîter le pas)

Signe qui ne trompe pas du regain de forme du marché de l’art : la floraison des lieux d’exposition. A Marrakech, Rabat ou Tanger, on en a vu éclore quelques-uns. A Casablanca aussi. 

 

Un d’entre eux répond au nom de Nomad Urban Gallery. Nomad comme la personne qui n'a pas de lieu d'habitation fixe et dont le mode de vie comporte des déplacements continuels. Urban car il se donne pour vocation de vivifier les arts de la rue (notamment constituée par les stickers, la mosaïque, le graffiti ou encore les installations) et de valoriser ses artistes.

«Basée à Casablanca, Nomad Urban Gallery est un nouveau concept de galerie au format hybride et avant-gardiste qui se déplace d'un espace à un autre, pour décomplexer les codes du genre et démocratiser l'acte d'achat (…) Sa position est celle du street art et du pop art, l'expression qui nous semble avoir la plus grande liberté de création pour les artistes, et le plus grand potentiel pour l'avenir», apprend-on de Lotfi Taha, la personne aux commandes de cette galerie errante.

Quelle sorte d’artistes y sont exposé.e.s ? Sur ce plan, artistes en herbe ou de haut vol comme créateurs étrangers y sont les bienvenus. «Vous avez accès au plus grand catalogue d'œuvres de street art et pop art au Maroc avec plus de 150 artistes du monde entier – artistes internationalement reconnus ainsi que de jeunes talents étrangers et marocains», nous dit-il, ajoutant que Nomad Urban Gallery est en constante recherche de nouveaux artistes, à l'affût dans les salons, foires, expositions, mais aussi sur le web et les réseaux sociaux, pour dénicher des talents et proposer aux acheteurs des œuvres pour tous les goûts et tous les budgets.

Le livre n’est pas en reste. Nomad Urban Gallery en en propose également. Elle renferme plus de 100 références sur le street art et le pop art disponibles à la vente ou à la consultation via Nomad Art Bookshop, pour documenter ou enrichir les bibliothèques personnelles.

A l’Appart Hôtel Adagio Casablanca City Center, niché au milieu du paisible boulevard Bir Anzarane où la galerie a posé sa tente, se donne à voir de l’art sur des billets de banque, particulièrement sur des billets de 1 dollar américain; de rares et éditions limités de sérigraphie; des sculptures pop, colorées ou décalées; notamment, de rares et éditions limités de livres sur le street art et le pop art. Impressionnant  ?! 
Longue vie à ce nouveau concept de galerie vagabonde.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 16 Mai 2024

L'AMMA célèbre la richesse du patrimoine musical traditionnel marocain

Lundi 06 Mai 2024

La Fondation BMCI réitère son soutien au Festival « Moroccan Short Mobile Film Contest » pour sa deuxième édition

Jeudi 25 Avril 2024

La 27ème édition du Festival des Musiques Sacrées du Monde à Fès du 24 mai au 1er juin 2024

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux