Culture & Société

Tous les articles

Exposition : Arrêt sur image sur les salles de cinéma à Casablanca

Exposition : Arrêt sur image sur les salles de cinéma à Casablanca

Réalisée dans le cadre des journées du patrimoine Casablanca, l'exposition photographique, «Entracte», se tient actuellement au centre culturel «Les étoiles de Sidi Moumen» et sera également programmée pour la 3ème édition des rencontres photographiques de Marrakech du 17 au 23 octobre 2022.

 

Est-ce le développement technologique, l’Internet ou le changement d’habitudes qui ont obligé les salles de cinéma de la ville blanche à s’éteindre l’une après l’autre, laissant place à des édifices fantômes présents mais absents, en attente d’une nouvelle vie...

Les jeunes apprentis photographes des cours de photographie du Centre culturel Étoiles de Sidi Moumen se sont donnés un défi de rendre hommage et immortaliser ces lieux mythiques de culture casablancaise à travers des clichés photographiques en noir et blanc marquant la nostalgie que chaque famille casablancaise avec les cinémas de leur ville. Avec une approche artistique qui mixe entre la photographie documentaire et la street photographie les photos des jeunes de Sidi Moumen mettant un lien entre le passé de ces édifices architecturaux et le présent d’une indifférence de l’entourage et des passants.

«Nos salles de cinéma toujours à l’honneur avec une belle expo à découvrir, bravo aux jeunes du Centre Les Étoiles de Sidi Moumen!», souligne la présidente de l’Association Casamémoire, Rabéa Ridaoui.

Une cinquantaine de photographies qui figent à jamais l’image actuelle des cinémas de Casablanca (ou de ce qui en reste) en attente d’une éventuelle renaissance de ces lieux de culture dans un nouvel esprit en symbiose avec l’ère actuelle...

«Quelle émotion de voir les clichés de ces cinémas où les souvenirs s’accrochent à ce qui reste, aux chaises pouilleuses, aux affiches atomisées par le soleil, aux façades défigurées, et surtout à l’indifférence des passants zombifiés par cette époque harassante...», affirme le réalisateur, scénariste, romancier et dessinateur Hicham Lasri.

C’est dans le dessein d’éveiller la conscience collective sur l’importance de préserver les salles de cinéma en voie de disparition, un des piliers du patrimoine architectural et cultural; de faire découvrir aux Casablancais et aux visiteurs de la ville les différentes salles qui ont marqué l’âge d’or du cinéma; de documenter et immortaliser la mémoire de ce patrimoine casablancais; d’intensifier l’implication de la jeune génération, les photographes en particulier, dans la préservation du patrimoine casablancais; de porter haut la démocratisation de l’accès à l’art qu’une exposition, Entracte, a été organisée par la Fondation Ali Zaoua dans le cadre de la 11ème édition des Journées du patrimoine de l’association Casamémoire. Une initiative collective qui œuvre via 50 photos (réalisées, sous la houlette de Hamza Zidane) de 16 jeunes de Sidi Moumen (Laila Mrini Dounia, Majid Siaf, Saad Chadli, Wafaa Bendahmane, Lamyaa Lahbel, Ilyass Baha, Soukaina Talaa, Oussama Charfaoui, Redouane Maabid, Issam Chorrib, Mohamed Soukri, Chaimae Hidar, Yassmine Essimmou, Omar Nina et Oussama Zohar) à la sauvegarde du patrimoine architectural et culturelle de leur ville.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 12 Aout 2022

Cinema : L'appel à candidatures pour les Oscars 2023 est lancé

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux