Culture & Société

Tous les articles

L'exposition «Saladi, l'Alchimiste», à partir du 8 octobre au Musée du patrimoine immatériel à la place Jemaâ El Fna

L'exposition «Saladi, l'Alchimiste», à partir du 8 octobre au Musée du patrimoine immatériel à la place Jemaâ El Fna

L'exposition de l'artiste- peintre Abbès Saladi, intitulée «Saladi, l'Alchimiste» sera visible à partir du 8 octobre aux cimaises du Musée du patrimoine immatériel à la mythique Place Jemaâ El Fna à Marrakech.

 

La présentation de cette exposition de l'artiste Abbès Saladi, l’une des figures éminentes de l’art marocain et enfant de la place Jemaâ El Fna, coïncide avec la réouverture du Musée, et ce après des travaux de réfection et de consolidation post-séisme, réalisés en un temps record, indique un communiqué de la Fondation Nationale de Musées (FNM).

 

«Cette réouverture, qui coïncide avec les Assemblées annuelles 2023 du Groupe de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International, est une volonté de la Fondation Nationale des Musées pour redynamiser l’offre culturelle et touristique de Marrakech», lit-on dans le communiqué.

 

La Fondation indique avoir déployé tous les moyens nécessaires pour «permettre aux visiteurs de découvrir une exposition présentant une diversité d'œuvres de Abbès Saladi, qui nous emmène dans un voyage empreint d'imagination et de rêve».

 

Et de poursuivre que l'artiste se révèle être un conteur avec des couleurs dévoilant des récits fantastiques à travers ses peintures, en utilisant des signes et symboles propres à lui et à son univers, tout en se nourrissant de cette place mythique de Jemaâ El fna.

 

«Le parcours se décline en trois sections reflétant les trois phases qui caractérisent sa vie artistique. La première section retranscrit la réalité du quotidien observée dans l’entourage de l’artiste, dont les thématiques abordées révèlent un registre qui peut être qualifié de style naïf», explique la FNM.

 

Concernant la deuxième section, elle met en lumière la préoccupation de Saladi pour la composition, qui devient essentielle dans sa démarche et dont le trait s’est beaucoup affiné, ainsi que l’influence orientale de la miniature notamment persane et pharaonique, qui se manifeste comme sa marque distinctive.

 

La dernière phase, poursuit la même source, est celle de sa «maturité artistique», où l’artiste s’abandonne à ses hallucinations et ses délires visuels avec une récurrence de certains motifs qui soulève des questions d’ordre culturel et métaphysique.

 

«Saladi, l'Alchimiste» se veut donc une exposition temporaire, porteuse d’un message d’espoir et de vie. Elle représente le commencement d'une série d'expositions, toujours en lien avec la place Jemaâ El fna.

 

Cette réouverture sera également marquée par le dévoilement des plaques commémoratives de Hamid Triki, Juan Goytisolo, Edmond Brion et Auguste Cadet.

 

Situé à l'ancien siège de Bank Al Maghrib dans la mythique Place de Jemaâ El Fna à Marrakech, le Musée du Patrimoine Immatériel a été inauguré en février dernier, et ce, après plusieurs années de travaux de restauration.

 

Cet espace muséal offre aux visiteurs l'opportunité de découvrir l'histoire de la Place mythique de Jemaâ El Fna, de valoriser la Halqa et ses différents arts, et de sensibiliser le public sur l'intérêt majeur de ce patrimoine commun, afin de le préserver et de le transmettre aux générations futures.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 14 Juin 2024

Festival Mawazine: culture, diplomatie, économie et impact social

Mardi 04 Juin 2024

«Psychanalyse de l’improbable» de Abdelhak Najib. L’écriture du désastre

Dimanche 26 Mai 2024

SIEL: «L’idée que les Marocains ne lisent pas est un stéréotype persistant, mais la réalité est plus nuancée»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux