Culture & Société

Tous les articles

L'exposition «Nature vive» de l'artiste Malika Damnati Al-Mansouri du 12 décembre au 2 janvier prochain à Rabat

L'exposition «Nature vive» de l'artiste Malika Damnati Al-Mansouri du 12 décembre au 2 janvier prochain à Rabat

La galerie Bab Al-Kabir, aux Oudayas à Rabat, accueillera une exposition de l'artiste Malika Damnati Al-Mansouri sous le thème «Nature vive», du 12 décembre au 2 janvier.

 

 

Organisé sous l'égide du ministère de la jeunesse, de la culture et de la communication, cet événement se veut «une célébration de la Terre Mère, de son environnement et de la coexistence des êtres humains sur son tapis».

«Cette nouvelle exposition dans ce lieu légendaire et éblouissant qu'est la Grande Porte, est comme une promenade du jardin à la mer, tout comme l'est le parcours magique des Oudayas , de son merveilleux jardin andaloux vers la plage de Rabat», indique l'artiste dans le catalogue édité à cette occasion. «L'objectif de l'artiste Demnati Al-Mansouri est de capturer des parties de la nature pittoresque et de les transformer en des peintures vibrantes et lumineuses, à travers lesquelles elle présente des leçons remplies de sagesse pour nous apprendre à écouter attentivement des poèmes. Le merveilleux existentialisme nous apprend à tolérer, à comprendre et à partager des espaces publics spacieux qui nous accueillent quelques soient nos différences», fait remarquer, de son côté, la critique Rafiqa Benmimon dans le livret d'introduction de cette exposition.

L'exposition «Nature vive» fait suite à d'autres expositions de l'artiste Al-Damnati Al-Mansouri à Al-Bab Al-Kabir, dans lesquelles elle abordait les thèmes des sanctuaires, des vues panoramiques, des vases, des ruelles, des arches et portes des villes anciennes, ainsi que la coexistence.

Malika Al-Damnati Al-Mansouri avait obtenu son baccalauréat en 1983 à Rabat, puis a étudié l'ingénierie agricole en Allemagne avant de retourner au Maroc pour créer une crèche, ce qu'elle considérait comme une belle aventure humanitaire et professionnelle.

L'artiste, passionnée par les arts depuis son enfance, suivant les traces de sa grand-mère, la peintre Geneviève Barrie Demnati, a suivi des cours de dessin dans l’atelier de Raymond Rossi et a commencé à exposer son travail au début des années 1990.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 25 Fevrier 2024

Fathiya Tahiri : le songe d’une nuit d’hiver

Dimanche 18 Fevrier 2024

Parution : «Choses vues derrière un écran de fumée»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux