Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Politique

Les opticiens poursuivent leur protestation

Actualités Maroc - Les opticiens poursuivent leur protestation
Mercredi 19 Juin 2019 - Par seo

Le Syndicat National Professionnel des Opticiens du Maroc dénonce la nouvelle version du projet de loi 45.13 relatif à l'exercice des professions de rééducation, de réadaptation et de réhabilitation fonctionnelle des opticiens lunettiers.

Après le sit-in tenu le 12 juin devant le siège du Ministère de la Santé, les opticiens du Maroc manifesteront devant le Ministère de l’Éducation Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le 19 juin prochain de 13h à 15h, indique un communiqué.

Mina Ahkim, Présidente du Syndicat Professionnel National des opticiens du Maroc, déclare « Les opticiens exercent la mesure de l’acuité visuelle pour la correction réfractive depuis 65
ans, en vertu du Dahir du 04 octobre 1954 réglementant l’exercice de la profession d’opticien-lunetier. C’est donc illogique et injuste qu’on vienne aujourd’hui rediscuter une loi qui a régi
ce métier pendant de si longues années. La réforme de 2013 a été validée par l’ordre de médecins. Nous aimerions donc comprendre ce qui a changé aujourd’hui pour ce nouvel
amendement. » 

Pour rappel, en 2013, un projet de loi 45.13 était proposé pour organiser et réglementer toutes les professions "paramédicales" dont l’opticien. « Le Syndicat avait adopté cette réforme puisqu'elle nous préservait acquis fondamentaux de notre profession et qui respectait relativement notre spécialité et nos pratiques quotidiennes dont la réfraction et l'adaptation des lentilles de contact. A cette époque, aucune réaction syndicale des ophtalmologues n’a été signalée. » explique Mounir Ghissassi, Vice Président du SNPOM. Il ajoute par ailleurs que le projet de loi avait aussi pour objectif de protéger la profession contre l'informel, et ce, avec le soutien de tous ministères de tutelle.

Politique

Partage RÉSEAUX SOCIAUX