Pragmatisme royal

pragmatisme royal


Par: Fatima Zahra Ouriaghli, Directeur de Publication

 


Pas de tergiversations, des décisions clairvoyantes et une approche très pragmatique dans le cadre de la gestion de la pandémie liée au coronavirus. Tout au long de cette crise, et depuis le premier cas de contamination enregistré en mars dans le Royaume, le Souverain a posé des actes forts, à haute portée, qui ont permis au Maroc de faire face aux conséquences désastreuses de cette pandémie, tant sur le plan sanitaire qu’économique.

 

De la fermeture des frontières à la campagne de vaccination massive décidée, en passant par le confinement strict de la population et la mise en place du Fonds Covid-19, les choix ont été à la mesure des enjeux que pose cette crise sanitaire mondiale.

Dernière décision forte prise par le Souverain le mardi 8 décembre : la gratuité du vaccin contre la Covid-19 pour tous les Marocains, et ce alors que le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, laissait entendre, quelques jours auparavant, que "les discussions concernant la gratuité totale du vaccin antiCovid19 sont toujours en cours au sein du gouvernement".

Encore une fois, le Roi a donc tranché dans le vif, ne laissant aucune place aux atermoiements qui, forcément, prêtent foi à la rumeur et aux mauvaises interprétations, voire aux polémiques parfois stériles. En cela, les pays qui ont le mieux géré la pandémie sont ceux qui ont su réagir vite et bien, quitte à prendre des décisions impopulaires. Il semble utile de le rappeler de temps à autre.

Dans ce contexte marqué par nombre d’interrogations autour de ce virus qui a bouleversé tous les dogmes économiques établis, entrainé un profond changement de paradigme dans la structuration des systèmes sanitaires et, surtout, radicalement changé notre quotidien, la cohérence des actes et la clarté du propos sont éminemment importants. C’est cette ligne qu’a tenue le Souverain depuis le début de cette pandémie.

Mais le Roi ne peut pas tout faire. Surtout en cette période charnière où le Maroc prépare sa campagne de vaccination. Il a donné ses hautes orientations. A charge maintenant pour le gouvernement de faire adhérer la population à ce vaccin. Et sur ce terrain, l’Exécutif semble encore très fébrile.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 29 Mai 2024

Marrakech : ouverture du GITEX AFRICA 2024

Mardi 16 Avril 2024

Le Groupe Atlantique renforce son capital avec l'arrivée de CDG Invest

Lundi 15 Avril 2024

Financement: BMCI lance "CapAccess By BMCI"

Vendredi 12 Avril 2024

Chronique. Plus l’effondrement d’une civilisation est proche, plus ses lois sont folles

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux