Développement durable

Tous les articles

Décarbonation: la SFI apporte son appui financier à Coca-Cola

Décarbonation: la SFI apporte son appui financier à Coca-Cola

La filiale de la Banque mondiale dédiée au financement du secteur privé débloquera 64 millions d’euros en faveur d’Equatorial Coca-Cola Bottling Company pour l’aider à réduire sa consommation d’eau et d’énergie et à accélérer le recyclage de ses déchets.

 

Par A. Diouf

Equatorial Coca-Cola Bottling Company (ECCBC), la filiale du groupe américain Coca-Cola en Afrique du Nord et de l’Ouest installée au Maroc, a désormais les coudées franches pour accélérer sa stratégie de décarbonation. En effet, l’unité industrielle vient de décrocher un financement de 64 millions d’euros de la Société financière internationale (SFI). La filiale de la Banque mondiale spécialisée dans le financement du secteur privé débloquera 52 millions d’euros en fonds propres et sous forme de prêt, tandis que les 12 millions d’euros restants seront accordés dans le cadre du Programme mixte de financement climatique Canada-SFI (BCFP), est-il expliqué.

Avec ce financement, l’embouteilleur du groupe Coca-Cola en Afrique du Nord et de l’Ouest poursuivra la mise en œuvre de son programme climatique, à travers lequel il veut réduire son empreinte sur l’eau, l’énergie et les déchets grâce à des améliorations technologiques, des solutions solaires et des programmes pilotes de recyclage dans 13 pays d’Afrique du Nord et de l’Ouest.

 

Décarbonation de sept usines

Pour ce faire, ECCBC prévoit plusieurs actions sur toute sa chaine de valeur. En amont, ces actions porteront sur la modernisation ou le remplacement des lignes de production pour les rendre plus efficaces, l’installation de système de production d’énergie solaire dans les usines d’embouteillage et la mise en place d’un programme de collecte et de recyclage du polyéthylène téréphtalate (PET) en Algérie. Alors qu’en aval, l’entreprise procédera au remplacement des refroidisseurs dans son réseau de distribution pour réaliser des économies d’énergie, et à la mise en place de refroidisseurs solaires pour la vente au détail au Maroc et au Ghana. Cette démarche devrait permettre d’améliorer l’efficacité de l’utilisation de l’eau de 20% d’ici à 2030 dans les sept usines d’embouteillage de l’entreprise et les 44 lignes de production d’ECCBC en Afrique.

En termes d’efficacité énergétique, les installations devraient connaître une amélioration de 25% à l’horizon 2030 et une réduction de 25% en empreinte carbone à la même échéance. Les fonds alloués par la SFI financeront aussi l’installation de l’ECCBC dans le cercle vertueux de l’économie circulaire. L’objectif de l’entreprise est, en effet, de parvenir à recycler 100% de ses déchets à l’horizon 2030. Pour commencer, tous ses matériaux et emballages stratégiques proviendront de sources durables. A signaler qu’en plus du financement, la SFI fournira des services de conseil pour aider la société Equatorial Coca-Cola Bottling Company, qui touche plus de 160  millions de consommateurs et emploie 5.000  personnes directement et 35.000 indirectement, à mettre en œuvre ses mesures de durabilité.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 17 Juin 2024

Hajj 2024 : les technologies numériques au service des pèlerins

Dimanche 16 Juin 2024

Hausse des salaires : «L’appareil exécutif doit avoir l’audace de mieux taxer les secteurs riches et monopolisés»

Dimanche 16 Juin 2024

Stress Hydrique: une approche novatrice pour la gestion durable de l’eau en milieu urbain

Dimanche 16 Juin 2024

Peines alternatives : «L'amende journalière doit être pensée de façon à ce qu'elle ne favorise pas les criminels riches»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux