Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Développement durable

Crédit du Maroc/Berd : 20 millions d’euros pour les entreprises «vertes»

Crédit du Maroc/Berd : 20 millions d’euros pour les entreprises «vertes»
Samedi 08 Fevrier 2020 - Par Finances News

 

La BERD accorde une ligne de financement de 20 millions d’euros à Crédit du Maroc afin d’appuyer les PME et PMI opérant dans le secteur des énergies vertes. 

 

Par B.C

 

Crédit du Maroc s’allie à la BERD (Banque européenne de reconstruction et de développement) et se dote d’une nouvelle ligne de financement destinée à servir les «projets verts».

Il s’agit d’un prêt de 20 millions d’euros accordé à Crédit du Maroc, dont 15 millions octroyés par la BERD, et 5 millions du Fonds vert pour le climat, qui est un fonds international d’investissement.

A cela s’ajoute une enveloppe de 3 millions d’euros de la part de l’Union européenne destinée à soutenir l’accompagnement et l’expertise desdits projets.

«Je suis ravi de ce partenariat. Il faut que cette coopération soit une ouverture à d’autres opérations qui viendront appuyer l’économie du pays», confie Francis Malige, Directeur général des institutions financières au sein de la BERD. Notons que cette ligne de financement s’étale sur une durée de 5 années.

 

300 entreprises déjà identifiées

Le secteur de l’énergie verte est directement concerné par cette ligne de financement, qui s’inscrit dans le cadre du programme «Green Value Chain». Il s’agit notamment, selon le top management de Crédit du Maroc, des PME et PMI spécialisées dans le traitement de l’eau, des déchets, ou même l’ensemble des entreprises qui vont s’organiser pour avoir une autonomie énergétique, sous condition que ce soit des énergies dites «green».

«Nous serons tout aussi présents auprès des entreprises agricoles que manufacturières. Car aujourd’hui, tous les secteurs sont concernés par la problématique énergétique. Notre champ d’intervention sera très large», a indiqué Bernard Muselet, président du Directoire du Crédit du Maroc, lors de la conférence de la signature de la convention de partenariat avec la BERD, tenue récemment à Casablanca. Par ailleurs, la filiale de la banque française a déjà identifié près de 300 entreprises à qui ladite ligne de financement sera dédiée.

«Après 8 mois de préparations, nous savons à qui nous allons nous adresser et avec qui nous allons travailler. Il y a une programmation qui a été faite en amont de sorte à ce que la signature de cette ligne de crédit ne soit pas juste une action, mais qu’elle s’inscrive dans la continuité. L’important maintenant, c’est de mettre en place ce financement rapidement au service des entreprises», a souligné Bernard Muselet.

Notons que les crédits aux entreprises seront accordés sous certaines conditions. L’entreprise doit être de droit marocain et détenue à hauteur de 75% par le privé. Elle doit aussi réaliser un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros et ne pas avoir plus de 250 salariés.  ◆

 


Bernard Muselet, président du Directoire du Crédit du Maroc

«Nous avons pour ambition de devenir un acteur reconnu en RSE»

«Nous remercions l’ensemble des partenaires qui ont contribué à la réussite de cet accord, notamment l’Union européenne et la BERD.

Cette ligne de financement servira à booster l’économie verte et les chaînes de valeurs du Maroc et faciliter l’accès à des financements verts.

Il va également au-delà du financement avec la possibilité de bénéficier d’accompagnement et d’expertise technique pour la réussite des projets qui vont en ce sens. Il faut souligner que l’accord signé aujourd’hui s’inscrit parfaitement dans notre stratégie, et nous positionne en tant qu’acteur attaché et mobilisé pour la transition vers l’économie verte.

Nous sommes un opérateur parfaitement engagé dans l’écosystème marocain, et avons pour ambition de devenir un acteur reconnu en matière de responsabilité sociétale et de développement durable.

L’obtention d’ailleurs du label RSE de la CGEM en 2018 est un signal fort. Il faut aujourd’hui encourager l’économie verte pour un avenir meilleur pour l’ensemble des acteurs économiques et sociaux». 

 

 

 

Banque secteur bancaire Crédit du Maroc Economie Verte BERD

Partage RÉSEAUX SOCIAUX