Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Culture & Société

Entretien avec Driss Khrouz, directeur du festival de Fès des Musiques sacrées

Actualité culturelle - festival de Fès: Entretien avec le directeur D. Khrouz
Lundi 27 Mai 2019 - Par seo

 

La 25ème édition du festival de Fès des Musiques sacrées du monde se tiendra du 14 au 22 juin 2019.

 

Propos recueillis par Lilia Habboul

Actualité culturelle marocaine - festival de Fès des Musiques sacrées

Finances News Hebdo : Quelle est la particularité de cette édition ?

Driss Khrouz : La Fondation Esprit de Fès organise du 14 au 22 juin la 25ème édition du festival de Fès des musiques sacrées. Un quart de siècle est une période particulièrement marquante, d’autant plus que cette édition coïncide avec la vingtième année de l’intronisation de Sa Majesté le Roi que Dieu l’assiste.

A travers les spectacles issus des cultures de plusieurs pays et par les débats entre de grands penseurs d'horizons différents, la 25ème édition rappelle avec force les vertus de la connaissance et de la reconnaissance des cultures, des croyances dans la liberté et le respect.

La ville de Fès sera ainsi animée dans ses places emblématiques par des croisements autour de la musique, des débats et des ateliers.

 

F.N.H. : Parlez-nous du thème abordé cette année.

D. Kh. : Le thème choisi par le conseil d'administration est «Fès, à la confluence des cultures». Ce thème consacre l'hommage que la fondation veut rendre à la médina de Fès pour la richesse de son patrimoine, pour la profondeur des apports multiculturels qui l'ont façonnée et pour le rayonnement national et international du festival. Ce thème s'inscrit dans la lignée de la sollicitude royale pour le patrimoine culturel du Maroc en général et de Fès en particulier. La ville de Fès sera effectivement mise à l’honneur tout au long des festivités et rendra hommage à l’attention et aux soins dont la capitale spirituelle a joui. A l’initiative du Roi Mohammed VI, la Médina de Fès connaît aujourd’hui une renaissance édifiante. Par le biais d’un plan de conservations globales, fondouks, medersas, kissarias et autres monuments ont été restaurés. Les animations et les coutumes de ces lieux emblématiques ont également été préservées dans une optique d’authenticité et de sauvegarde de l’héritage culturel de la ville.

 

F.N.H. : Un Forum se tiendra parallèlement. En quoi consiste-t-il ? Quel sera son objectif ?

D. Kh. : La richesse des spectacles, la qualité des artistes et de leurs répertoires sont un hymne à la nécessaire confluence des cultures au Maroc et dans le monde.

Ce dialogue des cultures se poursuivra dès l’inauguration du festival à travers le Forum de Fès les 15 et 16 juin 2019. Des tables-rondes seront ainsi animées par des intervenants prestigieux en présence de plusieurs écrivains, chercheurs, philosophes, penseurs…

La confluence des cultures consacrée par ce bel itinéraire du festival de Fès sera notre source d’inspiration. Elle sera ce souffle qui nous permettra de débattre et d’écouter d’éminentes personnalités qui irriguent par leurs idées et par leurs créations cette culture de la paix, cette valeur de respect et de reconnaissance de tout ce qui alimente toutes les formes vertueuses de la spiritualité. C'est la mission essentielle de ce festival et de son forum. ◆

 

 

Partage RÉSEAUX SOCIAUX