Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

boursenews

Le super-ministère de Benchaâboun se précise

Le super-ministère de Benchaâboun se précise
Mardi 14 Juillet 2020 - Par boursenews


Fusion de la DEPF et la direction du Trésor, supervision de la concurrence, réforme de l'administration ou encore accompagnement et financement de la régionalisation avancée...le projet de décret activant la réforme du Ministère de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'Administration sera discuté jeudi en Conseil de gouvernement. 



En gestation depuis quelques années, cette réforme a pour but d'accompagner les défis actuels du Royaume et prend en compte les dernières orientations royales en la matière, notamment sur la régionalisation avancée, l'efficacité budgétaire et l'amélioration du service public. Cette réforme donne également une place centrale à la transformation digitale et à la réforme, promise en profondeur, de l'administration.

A cet effet, une étude avait été lancée dans le cadre du plan stratégique 2017-2021 du ministère, prenant en compte l'élargissement de ses missions en 2019 à la réforme de l'administration. Il en a découlé la nécessité d'une nouvelle organisation avec les orientations suivantes :

-Réorganisation du ministère autour de groupes homogènes de missions.

-Renforcer la dimension économique dans la préparation des politiques publiques, sectorielles et régionales. 

-Renforcer les prérogatives du ministère en intégrant la fonction publique, la réforme de l'administration et les affaires générales et la gouvernance.

-Prendre en compte la décentralisation en renforçant la représentativité régionale du ministère. 

 

Pour atteindre ces objectifs, le projet de décret prévoit la création de 3 grandes Directions :

La première est une Direction générale du budget et du soutien au politiques publiques. Il s'agit de réorganiser l'actuelle direction du budget, en renforçant ses missions avec l'introduction des missions de l'ex-ministère des affaires générales et de la gouvernance, ainsi que la supervision de la concurrence et la compensation. 

Deuxièmement, la création de la Direction de l'Economie et du Trésor avec la fusion de la Direction du Trésor et la Direction des études et des prévisions financières (DEPF). Cette super-Direction aura également pour missions d'évaluer les politiques publiques du Royaume, gérer la relation avec le groupe de la Banque Mondiale ou encore gérer les sujets en relation avec le climat des affaires. Cette Direction aura également un rôle de conseil auprès du gouvernement. 

Enfin, la création d'une Direction générale de la réforme de l'administration avec deux Directions. La première est relative à la modernisation de l'administration et la gouvernance et la seconde consacre la réforme de la fonction publique.

La création de ces Directions s'accompagne, entre autres, par une refonte de l'organigramme du ministère, qui comprendra désormais 7 Directions générales en plus de la Direction des douanes, l'inspection générale des Finances, la Trésorerie générale du Royaume, l'Agence judiciaire du royaume et secrétariat général du Ministère. 

Les Directions existantes seront mises à niveau pour intégrer ces évolutions. Il sera aussi question de renforcer la représentativité régionale du ministère. 

Partage RÉSEAUX SOCIAUX