Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

boursenews

Le Maroc prépare un grand emprunt national qui promet d'être une grande réussite

Le Maroc prépare un grand emprunt national qui promet d'être une grande réussite
Samedi 14 Novembre 2020 - Par boursenews

  Le gouvernement du Maroc pourrait lancer un grand emprunt national en 2021. 

  Pour garantir sa réussite, le PLF2021 introduit une importante carotte fiscale. 

 

Les supports de placement classiques type certificats de dépôts, dépôts à terme ou autre fonds en Dirhams et OPCVM monétaires n'ont qu'à bien se tenir. De sources autorisées, nous apprenons que le gouvernement envisage un nouvel emprunt national en 2021 pour mobiliser l'épargne publique autre qu'institutionnelle. Mais nous ignorons encore la structuration de l'opération, sa maturité et son montant. 

 

Les objectifs derrière ce grand emprunt national sont multiples: il permettra de financer le déficit budgétaire colossal qui se creuse suite aux conséquences de la crise sanitaire tout en soulageant, en partie, la pression sur l'épargne institutionnelle et limiter un tant soit peu l'effet d'éviction. 

Carotte fiscale 

Pour garantir la réussite de l'opération, un amendement du PLF2021 prévoit d'exonérer les intérêts sur les bons du Trésor émis jusqu’en 2021 et dont les intérêts seront versés pour la première fois en 2021 et versés aux particuliers résidents qui ne sont pas soumis à l’IR et ce, conformément au système du résultat net réel ou simplifié. 

Cette carotte fiscale place ce futur emprunt au même niveau d'attractivité que les produits d'épargne défiscalisés, bien que les professionnels s'attendent à ce que le montant des souscriptions soit plafonné. L'Etat pourrait alors faire un effort sur le rendement de cet emprunt pour garantir la réussite de cette opération.

 De quoi pousser les professionnels de l'épargne à faire preuve d'inventivité pour éviter la concurrence de cet invité surprise. 

 

A.H

Partage RÉSEAUX SOCIAUX