Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

boursenews

Immobilier : la baisse des prix se confirme dans l'ancien

Immobilier : la baisse des prix se confirme dans l'ancien
Jeudi 13 Aout 2020 - Par boursenews

 

Sans surprise, le confinement a complètement mis à l'arrêt le secteur de l'immobilier. En témoigne un décrochage des prix et des transactions dans toutes les régions du Royaume, pour l'immobilier de deuxième main.

 

C'est ce que révèle aujourd'hui l'indice des prix des actifs immobiliers publié par la banque centrale. On y apprend qu'en glissement annuel, les prix ont connu une baisse de 3,3%, avec des replis de 4% pour les actifs résidentiels, de 2,7% pour les terrains et de 1,3% pour les biens à usage professionnel.

 

Quant au nombre de transactions, il a diminué de 56,1% par rapport au même trimestre de l’année dernière, résultat des reculs de 55,3% pour le résidentiel, de 59,1% pour les terrains et de 57,2% pour les biens à usage professionnel.

 

Par rapport au trimestre précédent, le volume des transactions a enregistré une régression de 42,8%, traduisant le recul des ventes de l’ensemble des catégories, soit 38,2% pour le résidentiel, 53,7% pour les terrains et 54,2% pour les biens à usage professionnel.

 

Baisses importantes dans le résidentiel

En glissement trimestriel, les prix du résidentiel ont diminué de 3,8%, reflétant des baisses de toutes les catégories d’actifs avec des taux de 3,7% pour les appartements, de 5,1% pour les maisons et de 0,8% pour les villas. S’agissant du volume des transactions, il a reculé de 38,2%, résultat des régressions des ventes des appartements de 37,2%, des maisons de 59% et des villas de 17,9%.

 

En glissement annuel, les prix se sont dépréciés de 4%, en liaison avec les replis de 3,7% des prix des appartements, de 6,7% pour les maisons et de 3,1% pour les villas. Concernant les ventes, elles ont baissé de 55,3%, avec des reculs de 54,9% pour les appartements, de 66,6% pour les maisons et de 44,5% pour les villas.

 

Kenitra et Tanger sont les villes où les prix ont le plus baissé (toutes catégories confondues). Dans la ville du Détroit, l’indice des prix a en effet marqué une baisse de 6,5%, reflétant des replis des prix pour toutes les catégories, soit 8,7% pour les biens résidentiels, 5,1% pour les terrains et 8,1 pour les biens à usage professionnel.

De même, les ventes ont diminué de 40,2%, résultat des baisses de 38,8% pour le résidentiel, de 41,7% pour les terrains et de 53,4% pour les biens à usage professionnel.

 

 

Les indices des prix des actifs immobiliers (IPAI) ont été élaborés conjointement par Bank Al-Maghrib et l’Agence Nationale de la Conservation Foncière, du Cadastre et de la Cartographie (ANCFCC) à partir des données de l’ANCFCC. De périodicité trimestrielle, ces indices, qui ont pour base 100 en 2006, sont calculés selon la méthode des ventes répétées qui permet de remédier au problème de l’hétérogénéité des biens immobiliers. Cette méthode ne prend en considération que les biens ayant fait l’objet d’au moins deux transactions au cours de la période concernée.

Partage RÉSEAUX SOCIAUX