Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

boursenews

Bourse : Les positions étrangères impactées par un effet prix en 2018

Les capitaux étrangers sont en baisse - Actualité Boursière Maroc
Vendredi 26 Juillet 2019 - Par seo

 

A fin 2018, la part de la capitalisation boursière détenue par les étrangers s’est élevé à 32,56% pour un montant 189,56 Mds de DH, soit un niveau similaire à celui observé en 2017 (32,23%), indique aujourd’hui l’AMMC dans un rapport.

Les positions étrangères impactées par un effet prix en 2018

En montants investis, les capitaux étrangers ont baissé de 6,16% (de 202,04 Mds de DH en 2017 à 189,56 de DH en 2018). Ce recul est la conséquence mécanique de la baisse des prix des actions composant le portefeuilles des investisseurs étrangers. Il est à rappeler que l’indice Masi a enregistré une baisse de 8,27% en 2018.

L’essentiel de l’investissement étranger est réalisé sous forme de participations stratégiques avec un montant de 174,1 Mds de DH à fin 2018. La part de celles-ci dans le montant global de l’investissement étranger est restée quasiment identique à celle de décembre 2017 et se situe à hauteur de 91,84%. La part flottante des capitaux étrangers investis à la Bourse de Casablanca s’établit à 2,66% de la capitalisation boursière totale et à 11,37% de la capitalisation flottante.

Du côté des titres de créance, l’encours détenu par les étrangers s’est élevé à près de 2,04 Mds de DH, dont 84% revenant aux personnes morales étrangères non résidentes.

Par ailleurs, l’investissement étranger en titres d’OPCVM demeure relativement faible et s’établit à 1,82 Md de DH à fin décembre 2018. Il est dominé par les personnes physiques à hauteur de 90%.

En termes de flux, les transactions réalisées par les investisseurs étrangers sur le marché central et blocs représentent 9,12% du volume global, soit 8,37 Mds de DH, dont 92% enregistrées sur le marché central. Les personnes morales sont à l’origine de 97% du volume, la zone la plus active étant l’Europe avec une part de 65%, suivie de l’Afrique avec 16%.


Quasi-stagnation de la part flottante des capitaux étrangers en actions cotées


D’une manière générale, la part flottante (participations inférieures à 4% du capital) de l’investissement étranger à la Bourse de Casablanca reste marginale dans la mesure où elle ne représente que 2,66% de la capitalisation boursière à fin 2018. A l’échelle de la capitalisation boursière flottante, la part flottante de l’investissement étranger représente 11,37% de la capitalisation boursière flottante. 

 


Prédominance des investisseurs d’Europe et du Moyen Orient


Les investisseurs du Moyen Orient et d’Europe représentent à eux seuls presque 96% de l’investissement global des étrangers et plus que 31% de la capitalisation boursière. En termes des montants investis, ils ont atteint une valeur globale de 182 Mds de DH en 2018, en baisse 4,71% par rapport à 2017 (191 Mds de DH).

La part des investissements du MO dans la capitalisation boursière s’est légèrement appréciée en passant de 15,27% en 2017 à 16,62% en 2018, contre un léger recul de la part des investisseurs de l’Europe de 15,22% à 14,63% durant la même période.

 

Partage RÉSEAUX SOCIAUX