Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

boursenews

BCP: le RNPG en progression de 52,5% au premier semestre 2021

BCP: le RNPG en progression de 52,5% au premier semestre 2021
Mercredi 28 Juillet 2021 - Par boursenews

Au cours du premier semestre 2021, le Groupe BCP a confirmé son engagement pour accompagner la relance économique Post-Covid dans l’ensemble de ses pays d’implantation, dans un contexte sanitaire en amélioration mais qui demeure entouré d’incertitudes. Ainsi, plusieurs actions ont été entreprises en vue de stimuler l’investissement et l’entreprenariat au Maroc et en Afrique Subsaharienne.

Dans ce contexte, le Produit Net Bancaire consolidé s’est apprécié de 1,5% à 10,2 milliards de dirhams, profitant essentiellement de l’évolution favorable de la marge d’intérêt (+2,7% ou +163 millions de dirhams), compte tenu de l’effet combiné de la reprise des crédits bruts (+4,7 milliards de dirhams) et de la dynamique de la collecte de dépôts (+10,6 milliards de dirhams). Pour sa part, la marge sur commissions s’est appréciée de 4,3% à 1,7 milliard de dirhams. Enfin, le résultat des activités de marché a évolué de 2,8% à 1,8 milliard de dirhams, en dépit d’un effet de base défavorable en lien avec les baisses du taux directeur opérées au S1-2020.

Compte tenu de la non récurrence de l’impact du don COVID au S1-2020 (500 millions de dirhams), les charges générales d’exploitation s’allègent de 10,3% à 4,9 milliards de dirhams. Hors don, les frais généraux affichent toujours un repli de 1,2%, du fait notamment des efforts consentis par le Groupe en termes d’optimisation des charges. Ainsi, le coefficient d’exploitation s’améliore de 6,3 points pour s’établir à 48%.

Reflétant l’amélioration des conditions macroéconomiques, le coût du risque se rétracte de 27,1% pour s’établir à 2,2 milliards de dirhams. Un niveau qui tient compte de la politique de provisionnement prudente du Groupe et des incertitudes qui continuent à planer sur la situation sanitaire aussi bien au Maroc qu’en Afrique subsaharienne.

Le Résultat Net consolidé marque un bond de 97,1% à 2 037 millions de dirhams, tandis que le Résultat Net Part du Groupe se renforce de 52,5% pour s’établir à 1 548 millions de dirhams.

Maroc : Un accompagnement fort des régions pour une relance rapide de l’économie

Pour le Groupe BCP, l’année 2021 a été placée sous le signe de la relance de l’économie nationale. Ainsi, plusieurs actions ont été menées au cours du premier semestre :

Crédits RELANCE : profitant du prolongement de trois mois de la période de commercialisation de ce produit, le Groupe BCP a poursuivi sa stratégie inclusive, visant à faire profiter un maximum d’entreprises, en particulier les TPE, de ces crédits garantis. Au total, près de 19 000 entreprises, soit 38% des sociétés ayant obtenu l’accord pour cette solution de financement, ont été accompagnées par le Groupe BCP.

Régionales de l’investissement : capitalisant sur sa proximité historique des régions, le Groupe a organisé, entre mai et juillet, un road show au niveau de dix grandes villes du Royaume alliant des webinaires, des rencontres et workshops en faveur de la relance de l’investissement. Cet évènement, unique au niveau de la place, a permis de rassembler plus de 4 000 participants, tous canaux confondus, et d’identifier un potentiel d’investissement qui dépasse les 10 milliards de dirhams.

Caravane INTELAKA : dans le même esprit de proximité des régions, le Groupe BCP a lancé, le 25 janvier 2021, la caravane INTELAKA dont l’objectif est de sillonner les régions du pays afin de présenter le programme INTELAKA et le dispositif d’accompagnement pour le financement des projets de création et de développement.

A travers ces actions, la Banque Populaire entend renforcer son leadership au niveau national et soutenir le tissu économique en cette période de crise sanitaire. Au 30 juin 2021, l’encours des crédits à l’économie s’est élevé à près de 227 milliards de dirhams, soit une hausse de 2,4% comparativement au 31/12/2020.

En termes de collecte, la tendance au renforcement des ressources se poursuit pour la banque au Maroc avec une évolution de 2,6% des dépôts, comparativement à fin 2020, à 269,6 milliards de dirhams. En conséquence, la part de marché s’est maintenue à 26,2%

Ces réalisations attestent de l’engagement de la Banque Populaire en faveur de ses clients afin d’accompagner la relance de l’économie et participer à la mise en œuvre des objectifs ambitieux contenus dans le Nouveau Modèle de Développement du Maroc.

Une activité maintenue au niveau des filiales

Représentant près de 24% du PNB du Groupe au S1-2021, les filiales à l’international du Groupe BCP affichent des revenus bancaires en légère hausse de 1%. Dans cet ensemble, le Groupe ABI affiche une croissance de 2% de son PNB au cours du S1-2021, profitant essentiellement de l’amélioration de la marge d’intérêt. De même, les filiales au Maroc affichent une bonne dynamique, intégrant notamment les bonnes performances de MAROC LEASING, BANK AL YOUSR, VIVALIS et UPLINE GROUP.

En effet, les filiales métiers ont affiché une croissance de 13% de leurs emplois clientèle au cours du premier semestre 2021, marquant une reprise de l’activité des crédits à la consommation, des crédits offshore et des financements participatifs. De même, UPLINE GROUP a profité de la performance de l’ensemble de ses lignes métiers, en particulier l’activité Asset management, dont l’actif net sous gestion dépasse désormais les 90 milliards de dirhams.

Une solidité financière renforcée

Au cours du premier semestre 2021 et suite à l’adoption de l’amendement de la loi portant réforme du CPM, les BPRs ont procédé à la cession, au profit d’institutionnels marocains, de 5% supplémentaire du capital de la BCP, ramenant leur participation dans le capital à 44%. Ces opérations viennent renforcer la solidité financière du Groupe, lui permettant d’aborder l’avenir avec sérénité. Parallèlement, l’Assemblée Générale Mixte du 24 juin 2021 a validé la distribution au titre de l’exercice 2020 d’un dividende de 8 dirhams par action, dont 50% payable en espèce et 50% convertible en actions.

Partage RÉSEAUX SOCIAUX