Variant Omicron: des compagnies de Wall Street repassent au télétravail

Variant Omicron: des compagnies de Wall Street repassent au télétravail

Face à la recrudescence des cas de contamination au Covid-19 et son variant Omicron, un nombre croissant d'entreprises cotées à la bourse de Wall Street ont décidé de recourir, à nouveau, au télétravail pour au moins deux semaines.
 


La banque Goldman Sachs a, par exemple, demandé dans une note à ses employés, de travailler depuis leur domicile jusqu’au 18 janvier, évoquant une "augmentation des infections communautaires".

De leur côté, JPMorgan Chase et Citigroup ont donné à leurs employés l’option de faire du télétravail durant les deux premières semaines de janvier.

"Nous continuerons de surveiller les données et de fournir une mise à jour en janvier sur la date à laquelle nous prévoyons être de retour au bureau de la même manière que nous l'avons été", a indiqué Citigroup dans une note aux employés, relayée par l’agence Bloomberg.

Bien que certains dirigeants de Wall Street aient été impatients de ramener les employés au bureau, la pandémie persistante a compliqué ces plans, selon la chaîne d’information CNN, qui relève que certains employés craignent "de s'entasser dans des bureaux, des ascenseurs et des métros bondés à un moment où Covid-19 se propage rapidement".

Vendredi dernier, plus de 76.500 personnes avaient été testées positives au coronavirus dans l'Etat de New York, pour près de 340.000 tests effectués. Il s'agit d'un nouveau record pour cet Etat de 20 millions d'habitants, selon la gouverneure Kathy Hochul qui a fait état de près de 8.000 hospitalisations.

Au cours de la semaine dernière, les Etats-Unis a enregistré en moyenne plus de 400.000 cas par jour, soit le triple par rapport à il y a deux semaines, selon des données du New York Times.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 14 Janvier 2022

Marché des capitaux: 2022, l’année du renouveau

Vendredi 14 Janvier 2022

Bourse: quelle stratégie en 2022 ?

Jeudi 30 Decembre 2021

Télétravail obligatoire: jusqu'à 50.000 euros d'amende pour les entreprises récalcitrantes

Lundi 27 Decembre 2021

Survalorisation ou pas des marchés boursiers ?

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux