Protection du consommateur et compétitivité des produits et services : La politique nationale de la qualité sur la bonne voie

Protection du consommateur et compétitivité des produits et services : La politique nationale de la qualité sur la bonne voie

La 3ème  session du Conseil supérieur de normalisation, de certification et d’accréditation (CSNCA) s’est tenue, récemment à Rabat, sous la présidence du ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy.

«L’ordre du jour a porté sur le lancement des travaux de la politique nationale de la qualité visant à renforcer la protection du consommateur, améliorer la compétitivité des biens et services produits au Maroc et à développer les exportations marocaines dans le cadre de la relance de l’économie nationale post-Covid-19 », lit-on dans le communiqué du ministère de tutelle. 

Lors de son allocution MHE a mis l’accent sur l’importance des normes et des mécanismes de certification en tant qu’outil d’accompagnement du processus de décarbonation de production. Notons que la reconnaissance internationale des différentes composantes de l’infrastructure qualité nationale est  cruciale pour le maintien et le développement des parts de marché du pays à l’export.
 

Le ministre a aussi appelé à redoubler collectivement d’efforts afin que le système national de normalisation, de certification et d’accréditation joue pleinement son rôle au service de la stratégie de relance économique nationale, en tant que vecteur de promotion de la production locale, de substitution aux importations et d’amélioration de la compétitivité de des  opérateurs marocains. Il convient tout de même de mentionner que l’infrastructure qualité nationale a enregistré des avancées significatives, notamment au niveau de la normalisation.

Et ce, comme en témoigne l’existence d’un répertoire dépassant les 15. 000 normes marocaines et l’utilisation de labels et du marquage réglementaire Cم pour les produits électriques basse tension et les jouets. MHE n’a pas manqué de mentionner le rôle déterminant de la normalisation et de la certification dans la lutte contre l’expansion de la COVID-19 pour la production des masques et des visières.

Notons enfin que la 3ème  session du CSNCA qui a porté sur la révision du règlement intérieur, a également  permis de valider le processus d'élaboration de la politique nationale de la qualité.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 29 Mai 2024

Marrakech : ouverture du GITEX AFRICA 2024

Dimanche 26 Mai 2024

Fruits et légumes : pourquoi les prix de certains produits repartent à la hausse

Samedi 25 Mai 2024

Marché du travail : «Il va falloir réorienter les profils vers les formations se rapportant aux métiers d’avenir»

Samedi 25 Mai 2024

Tourisme : hausse de 17% du flux des arrivées en avril

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux