Musée d’Al Hoceima : Bouayach accélère l’achèvement des travaux

Musée d’Al Hoceima : Bouayach accélère l’achèvement des travaux

 

Conformément aux recommandations de l’Instance équité et réconciliation (IER), Amina Bouayach, présidente du Conseil national des droits de l'homme, a tenu une réunion jeudi matin au siège du conseil, avec les partenaires pour la création du musée d’Al Hoceima, en présence des représentants des ministères de l'Intérieur et de la Culture, du président du Conseil municipal d'Al Hoceima, du président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima ainsi que du bureau d'architecture en charge de l’exécution de ce projet.


Selon un communiqué, cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la nouvelle dynamique du processus de réalisation du projet, musée d’Al Hoceima, et d’accélération du rythme d’achèvement des travaux qui y sont liés, suite à l’appel de propositions relatives à l’achèvement de l'étude muséale liée à la préparation du musée.


«Nous aspirons à ce que le musée d’Al Hoceima soit un modèle à imiter dans le reste du Maroc, et qu’il soit un pilier pour la mémoire marocaine avec ses manifestations économiques, culturelles et environnementales en appréciant les composantes matérielles et immatérielles de la région du Rif, sur lesquelles nous nous appuyons pour créer le musée en vue de renforcer l'intérêt pour sa mémoire (étude et documentation), comme l'un des éléments constitutifs qui enrichissent l'histoire du Maroc et sa mémoire commune.

La mémoire est une illumination et compréhension des événements passés, qui éclaire l'avenir et inspire les meilleures pratiques à tous les niveaux», a déclaré Amina Bouayach.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 12 Avril 2024

Chronique. Plus l’effondrement d’une civilisation est proche, plus ses lois sont folles

Mardi 09 Avril 2024

Créances en souffrance : un marché secondaire pour désengorger les banques

Vendredi 05 Avril 2024

«Abdelhak Najib : un homme, une œuvre» aux Éditions Orion. La quête du Grand Œuvre

Dimanche 17 Mars 2024

Couverture sanitaire universelle: «Le poids important de l’informel reste une question préoccupante pour l’économie marocaine»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux