Mobilité verte: un million de dollars pour soutenir l'investissement privé dans 7 pays africains, dont le Maroc

Mobilité verte: un million de dollars pour soutenir l'investissement privé dans 7 pays africains, dont le Maroc

Le Fonds pour l’énergie durable en Afrique (SEFA) du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) va octroyer un don d’un million de dollars sous forme d’assistance technique à la Facilité pour la mobilité verte en Afrique (GMFA).
 

La Facilité pour la mobilité verte en Afrique fournit une assistance technique et des capitaux d’investissement pour accroître et accélérer les investissements du secteur privé dans des solutions de transport durable dans sept pays, à savoir le Kenya, le Maroc, le Nigéria, le Rwanda, le Sénégal, le Sierra Leone et l’Afrique du Sud, précise la BAD dans un communiqué.

Le don va permettre de créer un environnement propice aux véhicules électriques, de concevoir des modèles commerciaux de véhicules électriques et des lignes directrices pour les secteurs public et privé.

Il permettra aussi, selon la même source, de développer une réserve bancable de projets d’e-mobilité, d’assurer la coordination régionale et le partage des connaissances, pour aider à catalyser le financement du secteur privé dans la prochaine phase d’investissement de la Facilité pour la mobilité verte en Afrique.

«La mobilité est un élément fondamental qui relie les personnes aux services essentiels, aux emplois, à l’éducation et aux opportunités», a déclaré Nnenna Nwabufo, directrice générale du bureau régional de la Banque africaine de développement pour l’Afrique de l’Est, notant que «la Banque africaine de développement s’est engagée à construire un avenir durable et plus résilient aux changements climatiques en catalysant l’investissement privé dans des solutions à faible émission de carbone».

«Nous pensons que la Facilité pour la mobilité verte en Afrique aura un impact considérable sur le marché africain en accélérant la transition vers la mobilité verte, en réduisant les émissions de gaz à effet de serre de plus de 2, 175 millions de tonnes d’équivalent dioxyde de carbone et en facilitant la création de 19 000 emplois à temps plein », a-t-elle souligné.

Le Fonds pour l’énergie durable en Afrique (SEFA) est un fonds spécial multi donateurs qui fournit des financements catalytiques pour débloquer les investissements du secteur privé dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

Il offre une assistance technique et des instruments financiers concessionnels pour lever les obstacles au marché, constituer une réserve de projets plus solide et améliorer le profil risque/rendement des investissements individuels.

L’objectif premier du Fonds est de contribuer à l’accès universel à des services énergétiques abordables, fiables, durables et modernes pour tous en Afrique, dans le droit fil du « New Deal » pour l’énergie en Afrique et de l’Objectif de développement durable n°7.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 23 Fevrier 2024

L'Europe et l'Afrique du Nord face à des vagues de sécheresse sans précédent

Mercredi 21 Fevrier 2024

Maroc : 11,2 milliards de dollars mobilisés par la Banque Mondiale sur la période 2011-2021

Mardi 20 Fevrier 2024

Investissement vert : signature de 3 accords de prêt de 188 millions de dollars entre la BAD et le groupe OCP

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux