Loi de Finances 2023: les nouvelles dispositions fiscales débattues par le secteur de la distribution

Loi de Finances 2023: les nouvelles dispositions fiscales débattues par le secteur de la distribution

Tijara, Fédération nationale des métiers de la distribution des produits de grande consommation, a organisé, le lundi 30 janvier une visioconférence sur les Nouvelles Dispositions Fiscales inhérentes à la loi de finances 2023.

Animée par Abdelkader Boukhriss, expert, cette présentation a porté sur les mesures fiscales ainsi que les nouvelles dispositions apportées, dans le cadre de la Loi de Finances 2023. Si cette loi de finances, n°50-22 au titre de l’année 2023, repose sur quatre orientations majeures : à savoir le renforcement des fondements de l’Etat social, la relance de l’économie nationale à travers le soutien à l’investissement, la consécration de l’équité territoriale et le rétablissement des marges budgétaires pour assurer la pérennité des réformes. Il est « notoire qu’elle soit l’émanation d’une conjoncture difficile : de crise post- covid et de consolidation des acquis et des équilibres macro-économiques », ont soulevé les participants, tout en réfléchissant sur les mécanismes d’innovation afin de sortir des logiques budgétaires et inventer de vrais dispositifs d’incitation à la prise d’initiative, aux soutiens des secteurs innovants, générateurs de valeurs et d’emplois, en les reliant aux exigences, contemporaines, de protection de l’environnement et d’économie inclusive ?

Cette action rentre dans le cadre des débats, interactions et échanges sur les dispositifs fiscaux, juridiques et autres qui composent l’écosystème du commerce et de la distribution. Tijara ambitionne ainsi une conformité ainsi qu’une agilité dans la maitrise de son environnement pour une performance continue des acteurs de son secteur.  « Nous ambitionnons une parfaite appropriation de notre marché et de ses dispositifs par souci d’équité, de citoyenneté et de développement de notre secteur et ce, au bénéfice du consommateur marocain » précise Wajih Sbihi, Président Exécutif de Tijara.

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 20 Juillet 2024

Stratégie énergétique : Benkhadra détaille les grands chantiers de l’ONHYM

Samedi 20 Juillet 2024

ONCF : un bilan carbone sur les rails

Samedi 20 Juillet 2024

Campagne 2024/2025 : une saison agricole compliquée en perspective

Vendredi 19 Juillet 2024

Baisse du taux directeur, quel impact sur les crédits bancaires?

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux