Lekjaa: "la RFP constitue un outil important pour assurer l'efficacité des dépenses publiques"

Lekjaa: "la RFP constitue un outil important pour assurer l'efficacité des dépenses publiques"

Le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, a affirmé, ce mercredi 28 septembre à Rabat, que la Revue des Finances Publiques (RFP) constitue un outil important pour assurer l'efficacité des dépenses publiques.

"La RFP fait référence au processus d'évaluation approfondie des dépenses publiques existantes afin d'identifier les possibilités de réduire ou de réorienter les dépenses à partir des dépenses peu prioritaires, inefficaces ou ineffectives", a souligné le ministre, qui intervenait à l'ouverture d'un atelier de haut niveau organisé par le ministère de l’Économie et des Finances en partenariat avec la Banque mondiale.

Le ministre a indiqué que le RFP offre une approche systématique pour s'assurer, non seulement, que les dépenses sont alignées sur les priorités politiques du gouvernement, mais si elles sont également efficaces pour atteindre les objectifs visé et sont déployées utilement.

Dans ce sens, Lekjaa a fait savoir que quand la RFP est utilisée comme un outil de planification budgétaire, elle peut aider à garantir que les décisions budgétaires soient éclairées par la performance des programmes, ou que des résultats similaires peuvent être obtenus avec moins d'intrants et libérer des ressources pour atteindre les objectifs visés, notant qu'elle fonctionne mieux lorsqu'elle est soutenue par des ressources adéquates et des structures de gouvernance bien développées.

D'un autre côté, Lekjaa a assuré que l'espoir d'une reprise solide et prometteuse après la crise sanitaire a cédé la place à une inflation galopante, au ralentissement de la croissance et à un endettement qui pourrait anéantir les équilibres financiers de plusieurs pays, estimant que ce contexte et ces déterminants justifient et légitiment le recours à la RFP.

La réussite de la RFP, en tant qu’instrument flexible de planification budgétaire, reste tributaire de plusieurs facteurs, notamment une appropriation et un engagement politique pour soutenir ce processus afin de garantir la prise en compte des résultats de la RFP, et des objectifs stratégiques clairs et définis en amont du processus, et ce, afin de s’assurer de la convergence entre la RFP et les objectifs budgétaires à moyen terme, évitant ainsi, de diluer l’exercice dans des considérations non prioritaires, a-t-il fait valoir

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 17 Juin 2024

Hajj 2024 : les technologies numériques au service des pèlerins

Dimanche 16 Juin 2024

Hausse des salaires : «L’appareil exécutif doit avoir l’audace de mieux taxer les secteurs riches et monopolisés»

Dimanche 16 Juin 2024

Stress Hydrique: une approche novatrice pour la gestion durable de l’eau en milieu urbain

Dimanche 16 Juin 2024

Peines alternatives : «L'amende journalière doit être pensée de façon à ce qu'elle ne favorise pas les criminels riches»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux