Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Actualités

Le Maroc et la Guinée Equatoriale veulent renforcer leur coopération industrielle

Le Maroc et la Guinée Equatoriale veulent renforcer leur coopération industrielle
Lundi 26 Octobre 2020 - Par admin

 

Les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de l’industrie ont été au menu d’une séance de travail, lundi à Rabat, entre le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid El Alamy et le ministre équato-guinéen des Affaires étrangères, Simeón Oyono Esono Angue, actuellement en visite au Maroc.

 

Dans une déclaration à la presse à l’issue de ces entretiens, El Alamy a fait savoir que les deux parties ont pu “échanger sur l’évolution industrielle du Royaume et la volonté de partager nos expériences mutuelles”.

“La Guinée équatoriale a une large expérience à la fois au niveau du pétrole et du gaz”, a-t-il noté, ajoutant que “le Maroc a aussi développé une expertise dans le domaine industriel depuis une cinquantaine d’années”.

L’idée de “partager les expériences, les réussites et les échecs des uns et des autres permettra d’accélérer le développement de nos deux pays”, a affirmé le ministre.

Mettant l’accent sur la relation “exceptionnelle” entre les deux pays, El Alamy a précisé que celle-ci date de “bien longtemps” et que le Royaume du Maroc et la Guinée équatoriale “ont la ferme intention de partager l’ensemble de nos expériences conformément aux Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI”.

De son côté, Oyono Esono Angu a indiqué que les échanges ont porté sur “le renforcement des relations de coopération entre le Maroc et la Guinée équatoriale dans le domaine industriel”.

“Nous aimerions que le Maroc investisse chez nous, surtout sur le plan industriel”, a-t-il souligné, notant que la Guinée équatoriale “a un programme de développement de diversification économique, et le Maroc a beaucoup de potentialités dans le domaine de l’industrie”.

Vendredi dernier, le chef de la diplomatie équato-guinéenne avait coprésidé avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, la cérémonie d’inauguration d’un consulat général à Dakhla.

L’ouverture de cette représentation consulaire témoigne de la volonté politique du gouvernement équato-guinéen de renforcer les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays, avait affirmé Eyono Esono Angue lors d’un point de presse conjoint avec son homologue marocain.

Actualités Marocaines

Partage RÉSEAUX SOCIAUX