Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Actualités

Initiative Al-Moutmir de l’OCP: plus de 4.404 plateformes de démonstration ont été lancées durant la campagne 2020/2021

Initiative Al-Moutmir de l’OCP: plus de 4.404 plateformes de démonstration ont été lancées durant la campagne 2020/2021
Mercredi 14 Juillet 2021 - Par admin

Plus de 4404 plateformes de démonstration de céréales et légumineuses ont été lancées durant la campagne agricole 2020/2021.  

Une approche agronomique et scientifique portée par les ingénieurs agronomes et par les experts. Des ICP (Integrated Crop Program) pour chaque culture ont été mis en place en tenant compte des spécificités agro-climatiques de chaque site de production.

Un suivi scientifique régulier de ces plateformes de démonstration a été effectué par les équipes d’agronomes afin de réussir ces plateformes et d’évaluer la performance agronomique de chaque composante du rendement.

Sur les 4404 plateformes de démonstration réalisées, et en vue de proposer une offre multiple de la fertilisation de fond raisonnée, quatre variantes de formules d’engrais de fond ont été utilisées. Ces plateformes consistent à appliquer chez l’agriculteurs quatre formules d’engrais de fond différentes, à savoir la formule régionale recommandée par Fertimap, la formule spécifique telle que recommandée par les analyses du sol de chaque parcelle et produite par les Smart Blender et la formule spécifique soufrée.

Avec une pluviométrie moyenne d’environ 300 mm jusqu’au mois d’avril et une régularité des précipitations en occurrence avec les stades clés des cultures, le programme des PFD céréales et légumineuses s’est annoncé très tôt sous de meilleurs auspices avec des résultats prometteurs en terme de production, de qualité et de revenu.  

De plus, les bonnes conditions climatiques qu’a connu cette campagne ont permis aux agriculteurs hôtes et leurs communautés de mieux cerner les effets des bonnes pratiques agricoles appliquées sur les plateformes par rapport à leurs itinéraires techniques habituels.

Le rendement moyen enregistré par les plateformes de démonstration des céréales est de plus de 44 Qx/ha avec un gain moyen au niveau national de 22 % par rapport aux parcelles témoins.

Concernant les légumineuses, Les PFD ont enregistré une amélioration de rendement d’environ 28% par rapport aux témoins avec un rendement moyen au niveau national de plus de 18,4 Qx/ha chez les PFD et 14,4 qx/ha chez les témoins.

L’utilisation des engrais NPK sur-mesure contribue à l’amélioration des rendements et aussi à la protection de l’environnement. La technologie Smart Blender est déployée aujourd’hui grâce à nos partenaires fabricants-distributeurs d’engrais et agrégateurs. Plus de 50 points de vente sont opérationnels dans différentes provinces au plus près des agriculteurs.

Pour les céréales, la fertilisation sur mesure (formules NPK Blend spécifiques) a permis d’obtenir un rendement moyen de 44 qx/ha avec un gain de 6% par rapport à la formule régionale. Pour les légumineuses, le rendement moyen obtenu par la formule spécifique est de 24 qx/ha, soit un gain de 9% par rapport à la formule régionale.

Le souffre se trouve sous des formes organiques non directement utilisables par les plantes et envisage plusieurs formes de pertes. À travers l’offre des plateformes de démonstration et pour la troisième campagne consécutive, l’introduction de la formule spécifique soufrée a fait preuve de résultats remarquables en termes de rendement et de qualité de production.

La formule spécifique soufrée a généré un rendement chez les céréales de 46 qx/ha, avec un gain de 5% par rapport à la formule spécifique et 11% de gain par rapport à la formule régionale.  Chez les légumineuses, la formule spécifique soufrée a obtenu 25 qx/ha, soit un gain 12% par rapport à la formule régionale.

Le poids de mille grains (PMG) a également connu une amélioration par rapport aux parcelles témoins. Les PFD céréales ont enregistré un PMG moyen de 37 g, contre 31 g chez les témoins soit un gain de 19%. Pour les différentes cultures des légumineuses, Les PFD ont enregistré un PMG moyen de 482 g, contre 437 g chez les parcelles témoins, soit un gain de 10%.

En ce qui concerne le gain des revenus, les PFD céréales ont permis à l’agriculteur de gagner en moyenne 7105 DH/ha, soit une amélioration de 20% par rapport aux parcelles témoins. La conduite technique habituelle de l’agriculteur a permis de générer une marge bénéficiaire de 5 915 DH/ha. Quant aux légumineuses, Les plateformes et leurs témoins ont généré respectivement une marge bénéficiaire de 8 841 et 6031 DH/ha, soit un gain de 47 % par rapport aux témoins.

 

 

 

 

 

Groupe OCP Agriculture

Partage RÉSEAUX SOCIAUX