Une subvention de 270 millions d'euros pour développer l'hydrogène vert au Maroc

Une subvention de 270 millions d'euros pour développer l'hydrogène vert au Maroc

Les développeurs marocains de l'hydrogène vert et de ses dérivés peuvent postuler pour des subventions non remboursables offertes par le fonds allemand Power-to-X (PtX) Development Fund, doté de 270 millions d'euros.

Dans sept pays à travers le monde dont le Maroc (Afrique du Sud, Brésil, Égypte, Géorgie, Inde et Kenya), les subventions de ce fonds vise à améliorer la rentabilité des projets industriels et leur capacité à lever du financement additionnel. Le ministère allemand de la Coopération économique et du Développement finance la plateforme, lancée en 2023, et KGAL Investment Management en assure la gestion, mandatée par la banque de développement KfW. Les propositions doivent être soumises avant le 1er mars 2024 à midi.

Thomas Engelmann, responsable du fonds PtX géré par KGAL, indique qu'un projet industriel peut recevoir jusqu'à 30 millions d'euros, à condition de répondre aux critères techniques, environnementaux et sociaux du programme. Le fonds cible les projets industriels de plus de 100 millions d'euros, essentiels à des secteurs dépendants de l'hydrogène, incluant l'ammoniac, le méthanol, les carburants synthétiques et autres produits chimiques impliquant l’électrolyse de l’eau à partir d'électricité renouvelable.

Engelmann précise que le financement peut couvrir toutes les étapes de la chaîne de valeur PtX, de la production d'énergie renouvelable à la distribution, en passant par l'électrolyse, la compression, le stockage et le transport de l'hydrogène. Il estime que les fonds seront répartis entre huit à dix projets sur deux à trois appels à soumissions. Les projets soumis sont évalués par le fonds PtX pour leur conformité aux critères d'éligibilité. L'investissement s'étendra de 2024 à 2027.

Janne Rajpar, directrice du bureau de la KfW à Rabat, estime que le Maroc dispose de projets suffisamment matures pour bénéficier de ces subventions. Florian Ziegler de la KfW souligne que l'Allemagne promeut non seulement l'industrie de l'hydrogène vert au Maroc mais aussi le transfert de compétences et la création d'emplois. L'exportation vers l'Europe est encouragée mais n'est pas une condition de financement.

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 16 Juin 2024

Hausse des salaires : «L’appareil exécutif doit avoir l’audace de mieux taxer les secteurs riches et monopolisés»

Dimanche 16 Juin 2024

Stress Hydrique: une approche novatrice pour la gestion durable de l’eau en milieu urbain

Dimanche 16 Juin 2024

Peines alternatives : «L'amende journalière doit être pensée de façon à ce qu'elle ne favorise pas les criminels riches»

Samedi 15 Juin 2024

Carburants: très chers prix à la pompe

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux