L'épargne nationale prévue à 28,1% du PIB en 2024 (HCP)

L'épargne nationale prévue à 28,1% du PIB en 2024 (HCP)

L'épargne nationale devrait atteindre 28,1% du produit intérieur brut (PIB) en 2024 au lieu de 27,8% en 2023 et 26,8% en 2022, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).
 

Cette épargne tiendrait en compte des revenus nets en provenance du reste du monde qui devraient représenter près de 7,5% du PIB, indique le HCP dans le Budget économique exploratoire 2024.

Ce niveau d'épargne nationale, poursuit la même source, devrait rester inférieur au niveau d'investissement brut représentant 29,1% du PIB, ajoutant que le besoin de financement de l'économie devrait atteindre 1% du PIB en 2024.

Avec un accroissement du PIB nominal de 5,5% en 2024 et de la consommation finale nationale de 4,6%, le taux d'épargne intérieure devrait ainsi se situer à 20,6% du PIB.

En outre, le HCP fait savoir que l'amélioration prévue des perspectives économiques chez les principaux partenaires commerciaux devrait contribuer à l'accroissement de la demande adressée au Maroc et par conséquent à l'affermissement de l'offre exportable de l'économie nationale.

Ainsi, les exportations de biens et services devraient afficher une accélération attribuable à la poursuite de la performance des exportations des métiers mondiaux, à l'amélioration des exportations agricoles et agroalimentaires, à la bonne tenue des exportations du secteur textile ainsi qu'au redressement prévu des exportations nationales en phosphate et ses produits dérivés.

Par ailleurs, l'amélioration prévue de la campagne agricole et l'allégement des besoins en animaux vivants devraient limiter le recours massif à l'importation sur ce segment de produits. Toutefois, l'amélioration des perspectives économiques devrait contribuer à une relance des importations des biens intermédiaires et d'équipement.

S'agissant des exportations de biens et services, elles devraient enregistrer, en terme nominal, une évolution de 7,9%, tandis que les importations devraient afficher une progression de 7,2% et ce, compte tenu de l'atténuation des pressions inflationnistes sur les marchés mondiaux notamment ceux des matières premières et de l'amélioration des conditions d'approvisionnement.

Ainsi, le déficit en ressources devrait se maintenir à 10,1% du PIB en 2024, estime le HCP.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 15 Juillet 2024

Ports situés sur la Méditerranée: baisse de 20% des débarquements de pêche à fin juin

Lundi 15 Juillet 2024

Carburants: les importations en hausse de 9,1% au premier trimestre 2024

Dimanche 14 Juillet 2024

Droits de l’Homme : «Notre pays a su mettre en place un corps de doctrine solide»

Dimanche 14 Juillet 2024

Applications mobiles : quelles catégories dominent le marché ?

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux