Maroc: bilan de l'éducation nationale pour la période 2022/2023

Maroc: bilan de l'éducation nationale pour la période 2022/2023

Le ministère de l'Education nationale, du préscolaire et des sports a publié, jeudi, le bilan en chiffres et indicateurs au titre de l'année scolaire 2022/2023, faisant état d'une amélioration du rythme de généralisation du préscolaire, une extension des programmes d’appui social et une stabilisation de l’abandon scolaire.
 

Le document présente un bilan positif et encourageant, traduisant les efforts déployés par le ministère et ses partenaires dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre 51.17, l’opérationnalisation et le déploiement de la feuille de route 2022-2026 pour une école de qualité pour tous, ainsi que le retour de la tendance positive des données et indicateurs du système éducatif, après la relative stagnation que ce dernier a connue lors de la période de la Covid-19, indique le ministère dans un communiqué.

Intitulé "Bilan du département de l'Education Nationale et du Préscolaire en chiffres et indicateurs, au titre de l’année scolaire 2022/2023", le document passe en revue les statistiques et bilan de différents domaines d’intervention, à savoir le préscolaire, l’offre scolaire, l’appui social, les ressources humaines. Il présente également l’évolution des principaux indicateurs du système éducatif durant l’année scolaire 2022/2023 :

Effectifs des élèves (tous cycles confondus)

La demande de scolarisation ne cesse d'augmenter, grâce aux efforts continus de généralisation de l’enseignement et d'encouragement de sa demande, ainsi qu'à la prise de conscience croissante des familles de l'importance de scolariser leurs enfants.

L’effectif total des scolarisés (public et privé, tous cycles confondus), y compris ceux du préscolaire pour l’année scolaire 2022/2023, est de 8.863.234 élèves, soit une augmentation de 1.5% par rapport à l'année scolaire 2021/2022. Les filles en représentent 48.7% du nombre total.

Dans le milieu rural, au cours de l’année scolaire 2022/2023, un total de 3.527.462 élèves ont été inscrits, soit une augmentation de 2.1% par rapport à l’année scolaire précédente. Les filles représentent 48% du nombre total d’élèves en milieu rural.

L’enseignement Préscolaire

Le nombre total de scolarisés dans l'enseignement préscolaire au niveau national a augmenté de manière significative au cours de l’année scolaire 2022/2023, soit un total de 931.393 enfants étaient inscrits (les filles représentent 49.5%), soit une augmentation de 1.7% par rapport à l'année scolaire 2021/2022, où le nombre de scolarisés étaient de 915.491.

L’enseignement préscolaire public, géré par les partenaires et régulé par l’Etat, a enregistré une attractivité importante puisqu’il est passé de 514.856 enfants inscrits pour l’année scolaire 2021/2022 à 571.301 au cours de l’année scolaire actuelle, soit une augmentation de 11 %.

Quant au préscolaire privé, il a enregistré une baisse de 3.2%, le nombre d'élèves est passé de 230.251 en 2021/2022 à 222.795 en 2022/2023. La même tendance a été observée dans le préscolaire non structuré qui a diminué de manière significative, d'environ 19.4%, avec un nombre de scolarisés passant de 170.384 en 2021/2022 à 137.297 en 2022/2023.

Effectifs des élèves dans les trois cycles de l’enseignement

Quant au nombre total d'élèves de l'enseignement public et privé dans les trois cycles d'enseignement au titre de l’année scolaire 2022/2023, il atteint 7.931.841 élèves, soit une augmentation de 1.4% par rapport à l’année scolaire précédente. Les filles représentent 48.7 % du nombre total.

Ce nombre a connu une légère augmentation dans l'enseignement public, atteignant 0.7%, le nombre d'élèves étant passé de 6.691.167 au titre de 2021/2022 à 6.740.061 au cours de l'année scolaire 2022/2023. Il en va de même pour les filles, puisque le pourcentage a augmenté de 1.4 %, le nombre est passé de 3.239.208 au titre de l’année scolaire 2021/2022 à 3.283.574 au cours de l’année 2022/2023.

L’effectif total des élèves de l'enseignement public se répartit selon les cycles d’enseignement entre 3.849.133 élèves scolarisés au cycle primaire, dont 1.849.255 filles, 1.840.393 au cycle secondaire collégial, dont 873.127 filles, et 1.050.535 au cycle secondaire qualifiant, dont 561.192 filles.

En ce qui concerne l’enseignement privé, qui est un principal partenaire dans le système éducatif, il a accueilli 1.191.780 élèves en 2022/2023 dont 575.625 filles, soit une augmentation de 5.6% au total et de 5.6% pour les filles.

Cette augmentation est également perceptible dans l'enseignement privé par cycles, puisque les taux d'augmentation ont atteint 4.1 % dans le cycle primaire, et 9.4 % et 8.9 %, respectivement, dans les cycles secondaire collégial et secondaire qualifiant.

La part de l'enseignement privé a légèrement augmenté, passant de 14.4% en 2021/2022 à 15% en 2022/2023, répartis sur l'enseignement primaire avec un taux de 17.8%, 10.7% dans le cycle secondaire collégial et 11.5 % dans le cycle secondaire qualifiant.

Les Établissements scolaires

Le nombre total d'établissements d'enseignement a atteint 11.909, dont 6.595 en milieu rural, répartis entre 8.280 établissements au cycle primaire, 2.185 établissements au secondaire collégial et 1.444 établissements au secondaire qualifiant, soit une augmentation de 2.1% par rapport à l’année 2021/2022.

Quant aux écoles communautaires, leur nombre est passé de 226 en 2021/2022 à 271 en 2022/2023, avec une augmentation de 19.9%.

En ce qui concerne les satellites scolaires, qui se distinguent principalement par leur présence dans le milieu rural et leur proximité de la population, leur nombre est passé de 13.157 en 2021/2022 à 13.112 en 2022/2023, soit une baisse de 0.3 %. Et il est à noter qu'un total de 993.616 élèves poursuivent leur scolarité dans ces unités scolaires.

Le taux de couverture des communes rurales par l'enseignement primaire a atteint 99%, alors que ce pourcentage atteint 76.2% des communes qui sont couvertes par le secondaire collégial et 39.5% par le secondaire qualifiant au cours de cette année scolaire 2022/2023.

En ce qui concerne les internats, le nombre d'internats dans les trois cycles d’enseignement est passé de 1.028 internats en 2021/2022 à 1.060 internats en 2022/2023, soit une augmentation de 3.1 % au niveau national. Quant au milieu rural, le nombre est passé de 678 en 2021/2022 à 705 en 2022/2023, soit une augmentation de 4%.

Effectifs des enseignants

En 2022/2023, le nombre total d'enseignants est de 269.015, soit une augmentation de 2.7% par rapport à l’année 2021/2022, sachant qu’un nombre important de départs à la retraite a été enregistré.

Les enseignants sont répartis entre 144.088 enseignants au cycle primaire, 65.198 au secondaire collégial et 59.729 au secondaire qualifiant. Il est à signaler qu'environ 48.3% du corps enseignant exerce en milieu rural.

En ce qui concerne l'encadrement pédagogique des élèves, le ratio élèves par enseignant au cycle primaire a subi une légère baisse de 0.7 point, puisqu’il est passé de 27.4 élèves par enseignant au titre de l’année scolaire 2021/2022 à 26.7 au cours de l’année scolaire 2022/2023, il a également reculé de 0.1 point au secondaire collégial, en passant de 28.3 à 28.2 élèves par enseignant, tandis qu’au secondaire qualifiant, il a reculé de 0.4 point, en passant de 18 à 17.6 élèves par enseignant.

Appui social

Au cours de l’année scolaire 2022/2023, un total de 1.270.078 élèves a bénéficié de la restauration scolaire, dont 1.201.091 en milieu rural. De même, 126.116 élèves ont bénéficié des services de l'internat, enregistrant, ainsi, une évolution positive de 9.4% par rapport à l’année scolaire 2021/2022.

Quant au transport scolaire, le nombre de bénéficiaires a atteint un total de 530.748 élèves, dont 82% en milieu rural, enregistrant une augmentation de 19.9% par rapport à l’année scolaire 2021/2022.

En ce qui concerne l'Initiative Royale "un Million de Cartables", un nombre de 4.401.328 bénéficiaires a été recensé au cours de l’année scolaire actuelle, dont 2.775.960 en milieu rural, soit une augmentation de 4.4% par rapport à l’année 2021/2022.

Indicateurs de performance du secteur scolaire

Les indicateurs de performance du système scolaire ont globalement enregistré une évolution positive puisque les taux de scolarisation ont connu une amélioration dans les trois cycles d’enseignement. Ainsi, au cours de l’année scolaire 2022/2023, la généralisation de l’enseignement a été atteinte dans le cycle primaire, et dans le cycle secondaire collégial, le taux a atteint 100% contre 99.1% enregistré en 2021/2022, soit une amélioration de 0.9 point. La même tendance a été observée au cycle secondaire qualifiant, où ce taux a atteint environ 76.9% en 2022/2023 contre 75.7% enregistré en 2021/2022, soit une augmentation de 1.2 point.

Il est à noter qu'en raison de la couverture assez limitée des communes rurales par les établissements d’enseignement secondaire collégial et secondaire qualifiant, le taux de scolarisation dans ce milieu a atteint successivement, 92.7% et 54.1%, et cela est dû en grande partie au fait que des élèves vivant en milieu rural poursuivent leurs études en milieu urbain, encouragés par les programmes d’appui social du Ministère et des partenaires.

Pour l’enseignement préscolaire, le taux de préscolarisation des enfants de la tranche d’âge 4-5 ans a atteint 76.2% en 2022/2023, contre 72% en 2021/2022, soit une augmentation de 4.2 points, et cela est dû en grande partie à l’extension de l’offre scolaire surtout en milieu rural, grâce à l’appui de l’Initiative Nationale de Développement Humain (INDH) et aussi à l’adoption de la gestion déléguée comme mécanisme de généralisation d’un enseignement préscolaire de qualité.

En ce qui concerne les classes à cours-multiples, elles ont enregistré une légère baisse au cycle primaire, passant de 18.6% en 2021/2022 à 18.4% cette année scolaire. Les classes constituées de 3 niveaux et plus ont vu leur part à la baisse entre 2021/2022 et 2022/2023 puisque leur part est passée de 23.4% à 23.2%, quant aux classes de 4 niveaux et plus, leur part est passée de 3.6% à 2.4%.

Quant aux classes constituées de 2 niveaux, leur part a augmenté passant de 73% au titre de l’année scolaire 2021/2022 à 74.4% en 2022/2023.

En ce qui concerne les classes encombrées (41 élèves et plus par classe), leur pourcentage a relativement baissé au cycle primaire de 6.8% à 6.2% et au secondaire collégial de 25.5% à 24.4% entre l’année scolaire 2021/2022 et l’année 2022/2023, au cycle secondaire qualifiant, le taux a légèrement augmenté passant de 11.4% en 2021/2022 à 11.8% en 2022/2023.

Concernant les taux de réussite (de juin 2021 à juin 2022), cet indicateur, pour la 6ème année du primaire est passé de 92.7% à 93.4%, avec une augmentation de 0.7 point, pour la 3ème année collégiale, le taux est passé de 58.6 % à 61.1 %, soit une augmentation de 2.5 points. Pour la 2ème année du baccalauréat du cycle secondaire qualifiant, l'indice de réussite a enregistré une légère baisse d'environ 3.1 points, passant de 80.7% à 77.6% au cours de la même période.

L’abandon scolaire

Au sujet de l’abandon scolaire, il convient de noter que cet indicateur se compose de trois éléments principaux : les élèves qui ont abandonné au cours de l’année scolaire 2021/2022, et ont été recensés en Mai 2022, et ceux qui ont abandonné en raison des décisions de conseils de classes à la fin de l’année scolaire 2021/2022 et qui ont été identifiés au recensement de Juillet de l'année 2022 et enfin les non-inscrits (nouveaux ou redoublants) en 2021/2022 qui ne s’étaient pas inscrits l’année scolaire 2022/2023 et ont été identifiés lors du recensement de Décembre 2022.

Le nombre d’abandons pour les trois types a atteint 334.664 en 2021/2022, soit la même tendance que l’année scolaire 2019/2020 qui avait enregistré 331.558 abandons. La stratégie du ministère est de réduire d’un tiers ce nombre à horizon 2026

Le nombre d'abandons pour l’année scolaire 2021/2022 se répartit selon les cycles scolaires à environ 76.233 dans le cycle primaire, 183.893 dans le secondaire collégial et 74.538 dans le secondaire qualifiant, sachant que le cycle collégial représente la plus grande part s’élevant à 55%.

Au niveau des taux, le pourcentage enregistré de l'indice de l’abandon scolaire au cours de l’année scolaire 2021/2022 était d'environ 5%, réparti comme suit : 2% au cycle primaire, 10.3% au secondaire collégial, et 7.2% au secondaire qualifiant.

En ce qui concerne la répartition des abandons scolaires en milieu rural pour l’année scolaire 2021/2022, le nombre total des abandons dans ce milieu était d'environ 153.341, soit un taux de 5%, dont 50.022 au primaire (environ 2.4%), 86.835 (environ 12.3%) au secondaire collégial et 16.484 (environ 7%) au secondaire qualifiant.

De même, le nombre de décrocheurs scolaire - filles au titre de l’année scolaire 2021/2022 est d'environ 129.594, soit un taux de 4%, dont 36.804 au primaire (environ 2%), 62.748 (environ 7.5%) au secondaire collégial et 30.042 (environ 5.5%) au secondaire qualifiant.

En terme de répartition des abandons scolaires selon les trois composantes de cet indicateur, la part la plus importante des abandons est principalement due aux exclusions par décision des conseils de classes lors des examens de fin d'année, puisqu'environ 182.681 , soit environ 54.6% du total des abandons, ont été enregistrés, et environ 101.813 ont été enregistrés dans la composante "non réinscription", soit environ 30.4% du total des abandons, et environ 50.170 élèves ont abandonné au cours l’année scolaire, soit environ 15%.

Environ 65.944 élèves ont été récupérés, grâce aux efforts fournis afin de réintégrer les exclus du système suite à la note ministérielle dans ce sens, concernant les modalités de réintégration des élèves pour la rentrée scolaire 2022/2023, ce qui a relativement réduit le phénomène d'abandon cette année scolaire.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 21 Juin 2024

Hajj 1445 : le ministère des Habous rassure sur la situation des pèlerins marocains

Vendredi 21 Juin 2024

Immobilier : un secteur en pleine phase de redynamisation

Vendredi 21 Juin 2024

Maroc. L'inflation à 0,4% en mai

Jeudi 20 Juin 2024

Aéroports du Maroc : plus de 12,3 millions de passagers à fin mai 2024

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux