Avertissement du CSCA à l'encontre de Radio Méditerranée Internationale pour «publicité clandestine»

Avertissement du CSCA à l'encontre de Radio Méditerranée Internationale pour «publicité clandestine»

 

Rabat, 18/10/2019 (MAP) - Le Conseil Supérieur de la Communication audiovisuelle (CSCA) a décidé, lors de sa réunion du 17 octobre, d’adresser à Radio Méditerranée Internationale un avertissement pour "publicité clandestine" en rapport avec les journaux d’information diffusés le 08 août et le 09 septembre 2019 sur Radio Médi 1, indique le Conseil dans un communiqué. Prise suite à une auto-saisine de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle, cette décision a été motivée par le constat dans les journaux précités, de manquements aux dispositions légales et réglementaires applicables à la communication audiovisuelle et relatives à la publicité clandestine, précise le communiqué.

Tout en prenant acte de la réponse de Radio Méditerranée Internationale à la demande d’explications adressée par la HACA, le Conseil Supérieur a considéré qu'au cours de ces journaux d’information, deux marques commerciales ont été nommément citées et présentées avec complaisance, de manière répétée et hors écrans publicitaires, rappelle le Conseil. Il a également estimé que la présentation à caractère promotionnel des produits et des services de ces marques, faite dans le cadre du journal parlé, était susceptible d’induire les auditeurs en erreur sur la nature du contenu en raison de la confusion entre information et publicité, indique le CSCA, ajoutant que sa décision sera publiée au Bulletin Officiel.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 16 Mai 2022

Urgences Économiques. Quel rôle pour les MRE dans le développement économique du Maroc ?

Dimanche 01 Mai 2022

Gestion locale: un projet de loi pour donner plus d’attribution aux associations

Mercredi 06 Avril 2022

Aawatif Hayar: "150 MDH pour plus de 1.000 établissements de protection sociale en 2022"

Lundi 04 Avril 2022

Covid-19: "la situation épidémiologique au Maroc toujours stable et contrôlée"

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux