Maroc: le volume du trafic maritime dépasse les 195 millions de tonnes en 2022

Maroc: le volume du trafic maritime dépasse les 195 millions de tonnes en 2022

Le volume du trafic maritime au Maroc a dépassé les 195 millions de tonnes en 2022, contre 67 millions de tonnes en 2006, soit un bond de 192%, a indiqué mardi devant la Chambre des représentants, le ministre du transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil.

Dans une intervention devant les membres de la Commission des infrastructures, de l'énergie, des mines et de l'environnement, il a précisé que le trafic portuaire en 2022 a été dominé par l'activité du transbordement à hauteur de 43% avec un volume totalisant les 85 millions de tonnes, suivie par les importations (34 %), les exportations (18 %), le cabotage maritime (4 %) et enfin l'approvisionnement en carburant des navires avec seulement 1%.

Concernant l'activité du cabotage maritime entre les ports marocains en 2022, le ministre a relevé que cette activité a connu une hausse importante de l'ordre de 25% par rapport à 2021, soit un volume total de 7,6 millions de tonnes, expliquant cela par l'augmentation de 19% de l'activité du transport par cabotage des carburants et de 5% pour les conteneurs par rapport à 2021.

Dressant ensuite le bilan de l'opération ''Marhaba 2022'', il a fait savoir que les ports nationaux ont enregistré durant la période du 15 juin au 15 septembre un trafic qui se chiffre à 3,2 millions de voyageurs et 558.000 véhicules, réalisé par une flotte de 33 bateaux reliant les ports marocains et européens, notant que le port de Tanger Med s'est adjugé la part du lion avec 59% du volume des passagers, contre 21% pour le port de Tanger ville et 19% pour le port de Nador.

En vue de réussir l'opération ''Marhaba 2023'', Abdeljalil a assuré que son département planche sur l'élaboration de plan concernant la flotte et la programmation des voyages, le renforcement de l'offre et la diversification des points de transit, outre l'effort de veiller à ce que les bateaux respectent scrupuleusement le cahier des charges et les normes internationales en matière de sécurité et sûreté maritimes.

Il a fait état, à ce propos, de la mobilisation de 33 bateaux de neuf compagnies différentes assurant l'ensemble des liaisons entre les ports marocains et ceux de l'Espagne, de France et d'Italie pour un total de 538 traversées maritimes hebdomadaires et une capacité estimée à 500.000 passagers et 136.000 véhicules par semaine.

Il a également assuré que son département œuvre activement à garantir le succès de cette opération avec l'ambition d'améliorer les prestations publiques fournies aux membres de la communauté marocaine résidant à l'étranger lors de leur retour au pays et ce, en coopération avec le Comité maritime national, le Comité maritime mixte maroco-espagnol, le Comité national de l'opération de transit ou encore le Comité mixte maroco-espagnol chargé de la préparation de l'opération de transit.

Sur tout un autre registre, le ministre du transport et de la logistique a souligné que le secteur maritime représente l'un des leviers importants du développement économique au Maroc, étant donné que 96% des échanges commerciaux internationaux sont effectués par voie maritime, outre le fait que le Royaume dispose d'une immense richesse maritime et d'importantes infrastructures portuaires (3.500 km de côtes, 43 ports dont 14 réservés au commerce international).

Abdeljalil a également indiqué que le Maroc dispose d'un Centre de surveillance du trafic maritime à Tanger abritant un système dédié à la surveillance non-stop du trafic maritime dans le zone du détroit de Gibraltar traversé annuellement par plus de 120.000 navires, et ce, en coordination avec le Centre de Tarifa en Espagne.




 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 29 Mai 2024

Marrakech : ouverture du GITEX AFRICA 2024

Mardi 28 Mai 2024

MGE 2024 : immersion dans le premier salon de gaming au Maroc

Mardi 28 Mai 2024

Benali détaille l'avancement du projet de gazoduc Maroc-Nigéria

Mardi 28 Mai 2024

Enseignement supérieur: la BAD approuve un financement de 120 millions d'euros au Maroc

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux