Entrepreneuriat: la BAD et la BERD s’allient en faveur des TPME marocaines

Entrepreneuriat: la BAD et la BERD s’allient en faveur des TPME marocaines

Cette task force a pour ambition de relever les défis auxquels est confronté le développement des très petites, petites et moyennes entreprises.

 

Par M. Boukhari

La Banque africaine de développement (BAD) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) ont récemment annoncé la constitution d’une task force pour encourager l’entrepreneuriat et booster l’emploi et la croissance au Maroc ainsi qu’en Egypte et en Tunisie. Ce groupe de travail conjoint s’inscrit dans le cadre de l’accord de partenariat conclu entre les deux institutions en mai 2021, visant à débloquer des opportunités d’investissement durable en Afrique. Ainsi, cette task force veillera à ce que les deux parties identifient et lancent ensemble des initiatives innovantes et opérationnelles, dans le but de relever les défis auxquels est confronté le développement des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME).

«Ces initiatives comprennent le développement de produits de connaissance et de solutions innovantes pour informer et cofinancer des opérations qui promeuvent la capacité d’exportation et le potentiel de croissance des TPME», précisent la BAD et la BERD. Dans le détail, cette task force se focalisera sur l’appui à l’émergence de startups, d’entreprises dirigées par des femmes et des jeunes ou d’opérations qui lient le développement des TPME et des startups aux chaînes de valeur régionales et locales. Notons que pour sa première activité conjointe, le groupe de travail a annoncé un soutien à une cohorte spéciale de l'initiative Souk At-Tanmia, à travers le programme Star Venture de la BERD.

Ce dernier permet aux jeunes entreprises de faire face aux obstacles liés à l’accès au financement, en les connectant à un réseau d’investisseurs ayant un intérêt stratégique dans le domaine des startups. Star Venture offre aux bénéficiaires une assistance personnalisée d’une durée de 18 mois, qui leur permettra de développer leurs activités et d’accéder aux marchés internationaux. Les jeunes entreprises auront également accès au mentorat et à des conseils techniques et stratégiques d’experts dans le domaine de l’entrepreneuriat. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 15 Juin 2024

Entrepreneuriat Tech: «Le Maroc est sur la bonne voie pour devenir un leader régional dans ce domaine»

Mercredi 12 Juin 2024

Rapport. Les postes de haut niveau restent largement inaccessibles aux femmes dans le monde entier

Dimanche 09 Juin 2024

Entreprises publiques : ONCF, la stratégie gagnante

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux