Bourse & Finances

Tous les articles

Sociétés cotées: les principales publications trimestrielles

Sociétés cotées: les principales publications trimestrielles

Retrouvez les principales publications des indicateurs d’activités des entreprises cotées au terme du troisième trimestre 2021.

 

Par Y. Seddik

 

BCP

Le Groupe Banque Centrale Populaire clôture les neuf premiers mois de l'année 2021 sur des performances favorables, en phase avec la reprise économique aussi bien au Maroc qu'en Afrique subsaharienne. Au cours du troisième trimestre 2021, l'activité d'intermédiation au Maroc intervient dans un contexte de rebond économique marqué par l'ouverture des frontières du pays. Ainsi, l'encours des crédits bruts consolidés s'est apprécié de 1,4% à fin septembre 2021 par rapport au 31/12/2020, tandis que les dépôts du Groupe se sont affermis de 1,6%, soit une collecte additionnelle de 5,2 milliards de dirhams. Le produit net bancaire du Groupe se renforce ainsi de 3,6% sur les neuf premiers mois de l'année pour s'établir à 15 milliards de DH, tiré par l'ensemble de ses composantes. Pour leur part, les frais généraux baissent de 9,7% suite à la poursuite du dispositif d'optimisation des coûts et à la non récurrence du don Covid (750 millions de DH). En phase avec la tendance affichée au S1-2021, le coût du risque s'allège de 20,1%, à fin septembre 2021, à 3,3 milliards de dirhams, du fait d'un effort de provisionnement important en 2020 compte tenu de la crise sanitaire. Dans ce contexte, le résultat net consolidé s'est fortement bonifié de 101,9% pour s'établir à 2,9 milliards de DH, profitant essentiellement de la baisse des charges et de l'amélioration du coût du risque. Ces réalisations traduisent la résilience financière du Groupe face aux incertitudes économiques et sanitaires ainsi que son engagement indéfectible en faveur du soutien des économies de l'ensemble de ses pays d'implantation.

Attijariwafa bank

Au terme des neuf premiers mois de l'année, Attijariwafa bank consolide son soutien aux entreprises et aux ménages, aux communautés et aux économies de présence dans un contexte de reprise graduelle de l'activité économique au Maroc et dans les pays de présence. Le produit net bancaire enregistre une croissance de 1,4% (+2,4% à cours de change constants), s'établissant à 18,4 milliards de dirhams. Cette évolution bénéficie notamment de la hausse de la contribution au PNB consolidé de la banque au Maroc, en Europe et Tanger offshore (+6,6%), de la banque de détail à l'international (+4,9%) et des filiales de financement spécialisées (+3,6%). Le résultat d'exploitation progresse de 36,1%, s'établissant à 7,1 milliards de DH contre 4,1 milliards de DH à fin septembre 2020, grâce à une maîtrise accrue des coûts (+1,4%) et à la normalisation progressive du coût du risque (-38,1%). Le résultat net consolidé s'élève à 4,6 milliards de dirhams en hausse de 42,1% par rapport à fin septembre 2020. Le résultat net part du groupe ressort à 3,8 milliards de DH, en progression de 44,5%.

Bank Of Africa

Amélioration significative du résultat net part du Groupe à fin septembre 2021 de +35% à 1,7 milliard de DH, et du résultat net social de +40% à 1,4 milliard de DH (hors contribution exceptionnelle au don Covid -19). Au titre du 3ème trimestre 2021, le produit net bancaire consolidé s'établit à 10,8 milliards de DH, tiré par une bonne tenue du core business, avec une croissance de la marge sur commissions de +7% et de la marge d'intérêts de +4%. En social, le PNB de la banque SA a progressé de +9% à 5,4 milliards de DH, tiré par une croissance positive des revenus de l'ensemble des lignes métiers (+8% pour la marge sur commissions, +4% pour la marge d'intérêts, et +6% pour le résultat des opérations de marché). A fin septembre 2021, la dynamique commerciale se poursuit avec une bonne performance des dépôts de la clientèle consolidés de +3% et de +5% en social, et un renforcement du portefeuille crédits, évoluant de +3% et de +5% pour les crédits à la clientèle en consolidé et en social, respectivement.

Label'Vie

Label'Vie annonce un chiffre d'affaires de 3,3 Mds de DH au troisième trimestre 2021, en hausse de 18% par rapport au troisième trimestre 2020, dont 9% de progression à périmètre constant. Sur 9 mois, le chiffre d'affaires est en progression de 6% à 8,6 Mds de DH. Cette bonne dynamique concerne l'ensemble des segments, dans un contexte d'amélioration des conditions sanitaires. A noter que le troisième trimestre a connu l'ouverture de 7 nouveaux points de vente, conformément au plan d'ouverture préétabli. L'investissement réalisé au cours du troisième trimestre s'élève à 667 MDH suite à l'accélération du rythme soutenu de développement du groupe. L'endettement net s'élève à 2,4 Mds de DH, soit une baisse de 19% par rapport au T3 2020, et ce malgré le rythme accéléré des ouvertures. Le niveau d'endettement financier net s'est ainsi établi à 38% du total du financement permanent, confirmant la bonne maîtrise des équilibres financiers du groupe.

Marsa Maroc

Le trafic global traité à fin septembre 2021 par Marsa Maroc et ses filiales s'est établi à 34,7 MT, en hausse de 27% par rapport à la même période de 2020. Ce volume comprend un trafic de 6,9 MT réalisé par la filiale Tanger Alliance, qui a démarré son activité le 1er janvier 2021. Ce niveau d'activité résulte de l'évolution des principaux éléments suivants : le trafic conteneurisé domestique a progressé de 18% par rapport à fin septembre 2020, pour atteindre un volume de 794 KEVP, dont 54 KEVP réalisés par Tanger Alliance. Le trafic de conteneurs en transbordement réalisé par la filiale Tanger Alliance durant ces 9 mois d'activité s'élève à 602 KEVP. Le trafic de vrac et conventionnel a atteint un volume de 20,2 MT, en légère baisse de 1% par rapport à la même période de l'année précédente, justifiée par la baisse des vracs solides et plus particulièrement les céréales et le charbon. Le chiffre d'affaires consolidé s'est établi à 2.650 MDH au 30 septembre 2021, en hausse de 27% par rapport au chiffre d'affaires de 2,09 Mds de DH réalisé à fin septembre 2020. Sur le seul T3, le chiffre d'affaires est en croissance de 43%. Les investissements consolidés engagés par le groupe à fin septembre 2021 s'élèvent à 214 MDH contre 275 MDH à la même période en 2020. L'endettement net du groupe à fin septembre 2021 est de 1,33 Md de DH. Il est composé de 2.856 MDH de dettes de financement et 1,51 Md de DH de disponibilités. Les dettes de financement ont augmenté par rapport au 30 septembre 2020 suite au tirage de 1,25 Md de DH effectué au cours du premier trimestre 2021 par la filiale Tanger Alliance sur son crédit long terme.

Managem

Le chiffre d'affaires consolidé de Managem à fin septembre 2021 s'établit à 5 Mds de DH, en progression de 45% par rapport à la même période de l'an dernier. Sur le seul T3 2021, la hausse est de 82% par rapport au T3 2020. La contribution de l'or de Tri-K dans le chiffre d'affaires de ce trimestre est de 36%. A noter que ce trimestre a été marqué pour Managem par la production et la commercialisation de l'or de la mine de Tri-K en Guinée. Il y a aussi la consolidation de la production du cuivre qui a permis de capter la tendance haussière des cours, et un recul de la production d'argent de SMI et de la production d'or de la mine de Gabgaba au Soudan. Les investissements réalisés à fin septembre s'établissent à 1,68 Md de DH : ils se situent au même niveau que ceux réalisés à la même période de l'an dernier. L'endettement net consolidé s'établit à 5,66 Mds de dirhams, en hausse de 166 MDH par rapport à fin septembre 2020, marqué par le maintien de l'effort d'investissement du groupe pour accompagner les projets de développement en Afrique.

Ciments du Maroc

Ciments du Maroc annonce un chiffre d'affaires non consolidé du troisième trimestre 2021 à 904 MDH contre 908 MDH au T3 2020. Le cumul des ventes à fin septembre s'établit, lui, à 2,6 Mds de dirhams, en hausse de 6,9% sur 9 mois. Les investissements sont de 49 MDH au T3 2021 contre 25 MDH au T3 2020. Ils correspondent à des investissements courants et stratégiques. 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 21 Janvier 2022

Finances publiques : 2022 démarre avec des doutes

Vendredi 21 Janvier 2022

Maroc. L'indice des prix à la consommation en hausse de 1,4% en 2021

Jeudi 20 Janvier 2022

Affaire de cryptomonnaie: la police met la main sur plus de 10 millions DH supplémentaires

Jeudi 20 Janvier 2022

Ecoles : catastrophe générationnelle

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux